Vie du réseau

Plan d’action chiroptères : Bilan des actions 2012 et perspectives

Publié le 13 mai 2013 par Lucie Dutour
  • Préservation de Gîtes
    En 2012, 15 nouveaux gîtes ont pu être préservés (11 sites d’hibernation et 4 sites d’estivage) grâce à des conventionnements, des fermetures de cavité ou par la mise en place de 4 conventions Refuge pour les chauves-souris. Ces préservations nous amènent à 62 gîtes d’hibernation et 24 gîtes d’estivage préservés qui bénéficient à plus de 6000 chiroptères en hivers et plus de 2500 en été.
  • Prospections
    Concernant les efforts de prospection, 2012, comme les années précédentes, a mobilisé de nombreux bénévoles sur les suivis hivernaux. 297 sites ont ainsi été prospectés par 87 participants avec une pression de prospection accrue sur le massif de Thiescourt et en vallée de l’Automne où ont été organisées les deux week-end de comptage concertés hivernaux. Ces prospections ont ainsi permis de découvrir l’un des plus grand souterrain de la région à Dreslincourt où près de 600 chiroptères hibernent. Une donnée notable de Petit rhinolophe dans la Somme est également à mettre en valeur pour ce département où les données de l’espèce restent anecdotiques. Les efforts de prospections en période estivale ont également été important en partie grâce au travail de 2 stagiaires étudiant respectivement les chiroptères dans le grand patrimoine bâti picard (type monument historique) et la recherche de colonies dans le bâti de la vallée du Thérain (60). Ce sont 137 sites qui ont ainsi été prospectés lors de cet été 2012 par 36 participants. Ces prospections ont permis de découvrir 6 nouvelles colonies notables (2 colonies de Murin à oreilles échancrées (Oise et Somme), 1 colonie de Murin à moustaches (Oise), 2 colonies de Petit rhinolophe (Oise), 1 colonie d’Oreillard (Oise)). A noter que la colonie de Murin à oreilles échancrées de l’Oise est une première pour ce département. D’autres prospections ont spécifiquement été organisées en forêt par l’ONF. Ainsi une activité de swarming a pu être confirmée en forêt de Retz sur la carrière de Bonneuil en Valois avec une fréquentation du site par le Murin de Bechstein. Des inventaires au détecteur à ultrasons et des sessions de capture ont permis de contacter 16 espèces en forêt d’Ermenonville et ont confirmé la présence de le Barbastelle en forêt de Retz.
  • Prise en compte des chiroptères dans les aménagements du territoire
    Dans le cadre de la fiche action 14 du PRA, une étude a été menée sur 8 tronçons routiers de la Somme induisant potentiellement une surmortalité pour les chiroptères. À la suite de cette étude 3 secteurs ont été retenus comme étant des points noirs sur lesquels des aménagements seraient bénéfiques pour les chiroptères locaux. Le conseil général de la Somme, rencontré fin 2012, semble ouvert à la proposition d’aménagements sur le secteur de Domart-sur-la-Luce d’autant plus qu’ils pourraient être intégrés au futurs travaux de doublement de voie sur cette zone. D’autres projets routiers (RN2, RN31) impactant les chiroptères ont également été pris en compte en 2012 par les pouvoirs publiques avec la mise en place de mesures compensatoires telles que l’aménagement de gîte ou la plantation de haies guide.
  • Le SOS chauves-souris
    Cette année 2012 a encore fait l’objet de très nombreuses sollicitations de particuliers pour des questions de cohabitation avec des chiroptères. Ainsi, 27 bénévoles se sont mobilisés pour intervenir chez les personnes concernées afin d’apporter les informations et les conseils nécessaires à une cohabitation réussie. 113 sollicitations dont 46 ont nécessité une intervention sur place ont été enregistrées pour 2012. Ces requêtes contribuent également à l’amélioration des connaissances sur la répartition des colonies de mises-bas de chauves-souris anthropophiles en Picardie avec 41 nouvelles colonies entrées dans la base clicnat pour 2012.
  • sensibilisation
    Les actions habituelles de sensibilisation se sont également poursuivies en 2012 avec près de 50 animations thématiques sur les chiroptères proposées en Picardie pour environ 1300 personnes sensibilisées. De plus, des réunions avec certaines collectivités (Direction Régionale des Affaires Culturelles, Conseils Généraux) ont été organisées afin de sensibiliser les personnels des services en charge de la gestion du patrimoine bâti. Par la suite, un diaporama sur les chiroptères dans le patrimoine bâti à l’attention des propriétaires de monuments historiques a été présenté à la DRAC en novembre 2012. Une soixantaine de propriétaires ont pu bénéficier de cette action d’information et de sensibilisation.

Partager : http://l.picnat.fr/gqm

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50