Mammifères marins

Que faire en cas d’échouage d’un mammifère marin ?

Publié le 1er juin 2008 par Laëtitia DUPUIS


Le plus important est d’agir le plus rapidement possible car si l’animal est encore vivant, ses chances de survie seront augmentées et s’il est déjà mort, les prélèvements pourront être réalisés au plus vite, les analyses n’en seront que meilleures et les résultats plus fiables.

1-Notez :

- La situation géographique de l’animal

- L’état l’animal : vivant ou mort

- L’ordre d’appartenance : pinnipède (phoque), cétacé (dauphin, marsouin…)

- Le nombre d’individu

2- Agissez :

- Ne touchez surtout pas l’animal (risques sanitaires)

- Contactez l’observatoire Pelagis au 05 46 44 99 10 (à défaut, les pompiers au 18)

- Restez à proximité de l’animal en empêchant toute personne d’y toucher jusqu’à l’arrivée de l’équipe de Picardie Nature.

3-Retenez :
Les espèces de mammifères marins fréquentant nos côtes (comme le Phoque veau-marin, le Phoque gris, le Marsouin commun ou encore le Grand dauphin) sont des espèces protégées.


La malveillance, la capture et le transport sont strictement interdits par la loi.

L’intervention sur un animal doit être réalisée par une personne autorisée par le Ministère de l’Environnement.


Partager : http://l.picnat.fr/gms

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50