Etudes et observations

Dernières nouvelles de la colonie de phoques

Publié le 1er décembre 2016 par Laëtitia DUPUIS

Régulièrement les adhérents de l’association se rendent en baie de Somme pour :
- étudier la population de phoques (suivi des effectifs, suivi des naissances, repérage des symptômes pathologiques, photo-identification des individus...) ; des prospections aériennes, terrestres et maritimes sont menées de manière décadaire ;
- protéger les zones de repos des phoques : ils veillent au respect d’une distance de 300 mètres entre les reposoirs utilisés par les animaux et les activités humaines ; des week-ends de protection et une surveillance estivale, sont organisés ;
- sensibiliser le public au respect du rythme de vie des phoques et de son environnement par des animations d’exposition, de balades, de conférences et de points d’observation proposés régulièrement tout au long de l’année.

Deux espèces de Phoques sont actuellement présentes en baie de Somme :
- le Phoque veau-marin (Phoca vitulina vitulina)
- le Phoque gris (Halichoerus grypus)

Elles se distinguent très aisément de par leur morphologie.

Les phoques se reposent hors de l’eau à marée basse, ils utilisent les reposoirs (bancs de sable émergés à marée basse) pour régénérer leur énergie (toute l’année), pour mettre bas et allaiter les petits (juin-juillet), pour muer (de juin à septembre)... Le nombre de phoques dénombrés varie donc en fonction des saisons, des horaires des marées...

En baie de Somme, nous avons recensé au maximum 557 Phoques veaux-marins (le 27/08/2016) et 185 Phoques gris (le 05/06/2016). Il s’agit d’animaux qui se reposaient sur les bancs de sable émergés par la marée basse en période estivale.

Novembre 2016

Ce mois-ci, nous avons réalisé 2 sorties pédestres pour le suivi régulier des effectifs de phoques ;

Nous avons dénombré au maximum 248 Phoques veaux-marins et 60 Phoques gris.

6 animations gratuites ont été mises en place : 5 points d’observation des phoques depuis Le Hourdel et 1 sortie encadrée depuis Le Hourdel. Elles ont permis de sensibiliser au minimum 1441 personnes.

Lors de notre présence sur le terrain, au mois de novembre, nous n’avons constaté aucune mise à l’eau des groupes de phoques causées par les activités humaines. Aucune intervention n’a été réalisée.

En novembre, nous avons reçu 11 signalements de mammifères marins échoués, il s’agissait de 4 Marsouins communs échoués morts, 3 Phoques veaux-marins (2 morts et 1 vivant), 1 Phoque gris mort, 1 Grand dauphin mort et 2 restes d’animaux dont l’espèce n’a pas été identifiée (1 phocidé et 1 cétacé).

Notre Centre de sauvegarde de la faune sauvage a organisé le retour en milieu naturel des 2 derniers phoques qui étaient en soins (http://l.picnat.fr/ldg) ; puis la structure a été démontée puisqu’elle ne rouvrira pas en 2017.

Toutes ces actions sont réalisées en 2016 grâce à l’investissement des adhérents de l’association qui cumulent en moyenne 1500 journées hommes bénévoles par an, et au soutien des partenaires financiers : DREAL Picardie, Conseil Régional des Hauts de France et par des financements participatifs via Ulule

Le reste de l’année en quelques lignes :

Octobre 2016
- 3 séances de terrain réalisées (2 sorties pédestres et 1 sortie maritime) ;
- Au maximum 182 Phoques veaux-marins et 75 Phoques gris dénombrés ;
- Présence d’au moins 7 femelles gestantes de Phoque gris ;
- 14 animations gratuites proposées, eles ont permis de sensibiliser au minimum 3385 personnes.
- Lors de notre présence sur le terrain, au mois d’octobre, nous n’avons constaté aucune mise à l’eau des groupes de phoques causées par les activités humaines. Aucune intervention n’a été réalisée.
- 3 mammifères marins signalés échoués (1 Phoque veau-marin et 2 Marsouins communs)
- Le CSFS a organisé un relâcher public : http://l.picnat.fr/lad

Septembre 2016
- 5 séances de terrain pour le suivi régulier des effectifs de phoques,
- au maximum 406 Phoques veaux-marins et 171 Phoques gris dénombrés,
- 4 animations gratuites proposées au public, elles ont permis de sensibiliser au minimum 887 personnes,
- 3 mises à l’eau des groupes de phoques, causées par des kayakistes (100%). 1 intervention a été réalisée en prévention de dérangements, auprès de cyclistes dans la Réserve Naturelle.
- 4 mammifères marins signalés échoués.

Aout 2016
L’action « surveillance estivale » s’est tenue jusqu’au 27 août.
- au maximum 557 Phoques veaux-marins et 179 Phoques gris,
- on compte à ce jour 75 naissances en baie de Somme et 5 naissances en baie d’Authie. Parmi elles, 25 % des jeunes se sont échoués, prématurément séparés de leur mère.
- 56 animations gratuites ont été proposées, elles ont permis de sensibiliser au minimum 12779 personnes.
- 23 mises à l’eau des groupes de phoques, causées principalement par des promeneurs (39%) et des kayakistes (26%), ont été constatées
- 132 interventions ont été réalisées en prévention de dérangements, principalement auprès de promeneurs (83%).
- 20 signalements de mammifères marins échoués reçus : 12 Phoques veaux-marins (dont 5 vivants transférés au CSFS phoques), 1 Phoques gris et 1 phoque non identifié morts ainsi que 3 Marsouins communs, 1 Dauphin commun et 2 petits cétacés non identifiés morts.

Juillet 2016
L’action « surveillance estivale » se tient depuis le samedi 4 juin.
- 38 séances de terrain réalisées, effectifs maxima de 426 Phoques veaux-marins et 153 Phoques gris.
- 74 naissances en baie de Somme et 4 naissances en baie d’Authie. Parmi elles, 23 % des jeunes se sont échoués, prématurément séparés de leur mère.
- 79 animations gratuites, elles ont permis de sensibiliser au minimum 10069 personnes.
- 50 mises à l’eau des groupes de phoques constatées, causées principalement par des promeneurs (58%) et des kayakistes (18%). 315 interventions réalisées , principalement auprès de promeneurs (78,1%).
- 21 mammifères marins ont été signalés échoués ce mois-ci, il s’agissait de 14 Phoques veaux-marins (dont 5 vivants transférés au CSFS phoques), 1 Phoques gris, 3 Marsouins communs, 1 Dauphin commun et 2 petits cétacés non identifiés morts.

Juin 2016
L’action « surveillance estivale » se tient depuis le samedi 4 juin.
- 36 séances de terrain,
- au maximum 380 Phoques veaux-marins et 185 Phoques gris dénombrés,
- 24 naissances en baie de Somme et 3 naissances en baie d’Authie, dont 29 % des jeunes échoués prématurément séparés de leur mère,
- 42 animations gratuites : 30 points d’observation des phoques depuis Le Hourdel, 8 sorties encadrées en baie de Somme et 4 journées d’expositio. Elles ont permis de sensibiliser au minimum 4615 personnes.
- 20 mises à l’eau des groupes de phoques, causées principalement par des promeneurs et des kayakistes,
- 50 interventions ont été réalisées en prévention de dérangements, principalement auprès de promeneurs,
- 21 mammifères marins ont été signalés échoués ce mois-ci, il s’agissait de 11 Phoques veaux-marins (dont 6 vivants transférés au CSFS phoques), 2 Phoques gris et 2 phoques non identifiés morts ainsi que 6 Marsouins communs (dont 1 vivant renfloué).

Mai 2016
- 2 séances de terrain pédestre et 1 séance maritime,
- au maximum 284 Phoques veaux-marins et 160 Phoques gris,
- 14 animations gratuites ont été proposées, elles ont permis de sensibiliser au minimum 2800 personnes,
- 3 mises à l’eau observées et 3 interventions réalisées,
- 3 mammifères marins ont été signalés échoués ce mois-ci, il s’agissait de 2 Marsouins commun et d’1 Phoque veau-marin morts.

Avril 2016
- 2 séances de terrain pédestres réalisées,
- Au maximum : 283 Phoques veaux-marins et 131 Phoques gris.
- 11 animations gratuites proposées, elles ont permis de sensibiliser au minimum 3077 personnes.
- 2 mises à l’eau des groupes de phoques observées, et aucun intervention réalisée
- 2 mammifères marins ont été signalés échoués ce mois-ci, il s’agissait d’1 Phoque gris -blanchon- mort et d’un Marsouin commun mort.

Mars 2016
- 3 séances de terrain pédestres et 1 survol aérien réalisés,
- au maximum 384 Phoques veaux-marins et 85 Phoques gris,
- 4 animations gratuites proposées, ayant permis de sensibiliser au minimum 481 personnes,
- Une journée d’intégration au groupe phoques a été proposée aux adhérents de l’association le 26 mars, elle a mobilisé 12 personnes.
- aucune une mise à l’eau des phoques et réalisé aucune intervention.
- 11 mammifères marins ont été signalés échoués ce mois-ci, il s’agissait de : 2 petits cétacés + 1 phoque morts non retrouvés, 1 Phoque veau-marin mort mené en autopsie, 2 Phoques gris vivants remis à l’eau et 5 Marsouins communs morts, examinés puis équarris.

Février 2016
- 2 séances de terrain pédestres réalisées ;
- effectifs maxima de 215 Phoques veaux-marins et 107 Phoques gris ;
- aucun autre indice de naissance de Phoque gris relevé ;
- 4 animations gratuites proposées au public, elles ont permis de sensibiliser au minimum 330 personnes ;
- 1 mise à l’eau des groupes de phoques constatée,
- aucune intervention réalisée en zone d’estran,
- aucun signalement de mammifère marin échoué.

Janvier 2016
- Le mois de janvier a été marqué par la naissance d’un Phoque gris ! Découvert par un promeneur le 13 janvier, le couple mère jeune se reposait sur la plage du Crotoy. Une protection a été mise en place pour assurer la tranquillité nécessaire au bon déroulement de l’allaitement de ce jeune. Une semaine après la naissance, la femelle a emmené son jeune sur une plage plus tranquille, en Réserve Naturelle Nationale de la baie de Somme, où elle l’a allaité jusqu’au 28 janvier. Ensuite, il est resté quelques jours, seul, hors de l’eau, pour muer. Avant la fin de sa mue, il a pris la mer… Ce phoque est dorénavant autonome.
Pour assurer la protection de ces animaux sur des plages où ils ils risquaient, sans cesse, d’être dérangés, une quinzaine de bénévoles de sont relayés pour assurer une présence effective sur le terrain de 240 heures minimum : merci à eux !
- 2 séances de terrain pédestres dans le cadre du suivi régulier des phoques,
- au maximum 122 Phoques veaux-marins et 32 Phoques gris.
- 2 animations gratuites organisées, elles ont permis de sensibiliser au minimum 150 personnes.
- aucune mise à l’eau des phoques et aucune intervention réalisée.
- aucun signalement de mammifère marin échoué ne nous est parvenu en janvier.


Attention :
- La baie de Somme est dangereuse ; pour votre sécurité ne vous y aventurez pas sans guide.
- Les phoques sont des espèces protégées ; à ce titre, tout dérangement des animaux à marée basse est passible d’une amende.
- 1/3 de la superficie de la baie de Somme est classé "Réserve Naturelle", les activités humaines y sont réglementées (vous conformer aux panneaux d’affichage présentés aux abords de la Réserve Naturelle baie de Somme).


Soutenez nos actions sur les phoques :
Parrainez la colonie de phoques

Retrouvez les bilans complets sur programme d’étude et de protection des phoques de la baie de Somme : ici


L’année 2015 résumée en quelques chiffres :

Le programme d’étude et de protection des phoques a été mené en 2015 grâce à l’investissement de 89 bénévoles, qui ont passé 1500 journées hommes pour la réalisation de nos actions.

Au cours de cette année :

- 160 séances de terrain ont été mises en place en baie de Somme (dont 123 en période estivale) et 297 en baie d’Authie (en partenariat avec l’association ADN) ;

- la surveillance estivale s’est tenue du 6 juin au 29 août en baie de Somme et du 11 juillet au 22 août en baie d’Authie. Selon les semaines, entre 6 et 18 personnes étaient présentes sur le terrain, à chaque marée basse ;

- Au cours des 160 séances de terrain menées en baie de Somme, 466 interventions ont été réalisées (dont 453 en période estivale) auprès d’activités humaines s’approchant à proximité des reposoirs de marée basse. Il s’agissait principalement de promeneurs, de kayakistes et de cavaliers. 171 mises à l’eau ont été relevées en baie de Somme (dont 143 en période estivale), provoquées principalement par des promeneurs, des kayakistes et des cavaliers/calèches ;

- Les effectifs maximas de phoques dénombrés au repos hors de l’eau étaient de 473 Phoques veaux-marins et 151 Phoques gris en baie de Somme, et 78 Phoques veaux-marins et 105 Phoques gris en baie d’Authie.

- En période estivale, un total de 88 naissances a été recensé pour les deux sites. Plusieurs de ces individus ont été retrouvé échoués.

- Deux jeunes Phoques gris ont été retrouvés morts, ce qui confirme que plusieurs femelles cherchent à mettre-bas et à allaiter leur jeune sur ce site, sans succès pour l’instant.

- Picardie Nature est membre du Réseau National Echouage, nous intervenons sur la zone littorale comprise entre Le Touquet et Le Tréport. 77 signalements de mammifères marins échoués ont été reçus en 2015. Ils concernaient majoritairement 3 espèces : le Phoque veau-marin (n=45), le Phoque gris (n=5) et le Marsouin commun (n=21).

- Les bénévoles de l’association ont proposé 356 animations gratuites pour découvrir le programme d’étude et de protection des phoques et observer les animaux à travers une longue-vue. Ces animations ont permis de sensibiliser 56.430 personnes.


L’année 2014 résumée en quelques chiffres :

Le programme d’étude et de protection des phoques a été mené en 2014 grâce à l’investissement de 74 bénévoles, qui ont passé 1500 journées hommes et réalisé près de 70480 km pour la réalisation de nos actions.

Au cours de cette année :

- 166 séances de terrain ont été mises en place en baie de Somme (dont 119 en période estivale) et 221 en baie d’Authie (en partenariat avec l’association ADN) ;

- la surveillance estivale s’est tenue du 7 juin au 30 août en baie de Somme et du 12 juillet au 23 août en baie d’Authie. Selon les semaines, entre 6 et 18 personnes étaient présentes sur le terrain, à chaque marée basse ;

- Au cours des 166 séances de terrain menées en baie de Somme, 321 interventions ont été réalisées (dont 314 en période estivale) auprès d’activités humaines s’approchant à proximité des reposoirs de marée basse. Il s’agissait principalement de promeneurs, de kayakistes et de cavaliers. 128 mises à l’eau ont été relevées en baie de Somme (dont 102 en période estivale), provoquées principalement par des promeneurs, des kayakistes et des cavaliers/calèches ;

- Les effectifs maximas de phoques dénombrés au repos hors de l’eau étaient de 394 Phoques veaux-marins et 149 Phoques gris en baie de Somme, et 67 Phoques veaux-marins et 73 Phoques gris en baie d’Authie.

- En période estivale, un total de 81 naissances a été recensé pour les deux sites. Plusieurs de ces individus ont été retrouvé échoués.

- En période hivernale, un jeune Phoque gris est né sur un reposoir de marée basse, en baie de Somme le 25 janvier. Le couple mère-jeune a été suivi durant plusieurs jours, jusqu’à une nuit de tempête où les animaux ont disparu ! La femelle a de nouveau été observée, seule, en période estivale...

- Picardie Nature est membre du Réseau National Echouage, nous intervenons sur la zone littorale comprise entre Le Touquet et Le Tréport. 66 signalements de mammifères marins échoués ont été reçus en 2014. Ils concernaient majoritairement 3 espèces : le Phoque veau-marin (n=38), le Phoque gris (n=1) et le Marsouin commun (n=18).

- Les bénévoles de l’association ont proposé 326 animations gratuites pour découvrir le programme d’étude et de protection des phoques et observer les animaux à travers une longue-vue. Ces animations ont permis de sensibiliser 55.851 personnes.


L’année 2013 résumée en quelques chiffres :

Au cours de l’année 2013, au travers du programme d’étude et de protection des phoques de la baie de Somme, nous avons :

- réalisé 175 séances de terrain (dont 116 en période estivale),

- mis en place une surveillance estivale du 8 juin au 31 août en baie de Somme et du 13 juillet au 24 août en baie d’Authie. 49 écovolontaires, 2 stagiaires et 22 participants réguliers de l’action y ont participé.

- au cours de ces séances de terrain, nous avons constaté 141 mises à l’eau des groupes de phoques, provoquées majoritairement par des kayakistes et des promeneurs. Nous sommes intervenus à 216 reprises auprès de personnes pratiquant une activité à proximité des groupes de phoques afin de les inciter à respecter une distance de sécurité avec les animaux et ainsi éviter les mises à l’eau. Ces personnes étaient principalement des promeneurs, des kayakistes et des cavaliers.

- Lors de notre présence sur le terrain, au minimum 2990 personnes sont venues à notre rencontre pour obtenir des informations sur la baie de Somme et/ou sur les phoques.

- Les effectifs maxima de phoques ont été dénombrés en août avec 392 Phoques veaux-marins et 132 Phoques gris.

- Au cours de l’année nous avons reçu 88 signalements de mammifères marins échoués :
7 prospections n’ont pas permis de retrouver les animaux ;
4 animaux ont été remis à l’eau sur place (renflouement) ;
15 phoques vivants ont intégré un centre de sauvegarde ;
62 animaux se sont échoués morts, dont 16 ont été transporté à l’autopsie.

- Cette année, 290 animations gratuites ont été proposées au grand-public : points d’observation des phoques depuis Le Hourdel, points d’observation des phoques depuis Berck-sur-mer, sorties encadrées à la découverte des phoques de la baie de Somme ainsi que des conférences et expositions itinérantes. Ces animations ont permis de sensibiliser au moins 47.087 personnes.


L’année 2012 résumée en quelques chiffres :

Au cours de l’année 2012, au travers du programme d’étude et de protection des phoques de la baie de Somme, nous avons :

- réalisé 162 séances de terrain en baie de Somme pour le suivi régulier des effectifs de phoques (dont 112 en période estivale) ;

- réalisé 58 séances de terrain en baie d’Authie en période estivale ;
mis en place des week-ends de protection des reposoirs à marée basse, au printemps, en baie de Somme ;

- mis en place une surveillance estivale du 2 juin au 25 août 2012 ;

- réalisé 12 prospections sur le littoral, principalement en Réserve Naturelle, pour repérer d’éventuelles naissances de Phoques gris en baie de Somme ;
reçu 66 signalements de mammifères marins morts ou en détresse sur la zone littorale entre Le Touquet et le Tréport ;

- proposé 302 animations à l’intention du grand public (points d’observation, sorties guidées, expositions et conférences) ;

- participé à diverses études permettant d’approfondir les connaissances sur les espèces : étude sur le régime alimentaire des phoques en baie de Somme, suivi télémétrique de Phoques gris, étude de la reproduction des Phoques veaux-marins en baie de Somme, inventaire des mammifères marins de la façade Nord-Pas-de-Calais / Picardie.

Les effectifs de phoques maxima ont été observés en période estivale, avec 370 Phoques veaux-marins et 92 Phoques gris dénombrés en baie de Somme, ainsi que 51 Phoques veaux-marins et 28 Phoques gris en baie d’Authie. La tendance d’évolution des effectifs, à la hausse, observée ces dernières années se poursuit en 2012. Cette année, plusieurs naissances de Phoques veaux-marins ont été observées sur le littoral avec 52 jeunes nés en baie de Somme et 3 nouveaux-nés retrouvés échoués entre les estuaires de l’Authie et de la Canche. Pourtant, le taux de reproduction calculé en baie de Somme est, depuis plusieurs années, inférieur à celui observé sur d’autres sites de reproductions comme la baie du Mont-Saint-Michel ou la mer des Wadden.

En période estivale, 52 écovolontaires bénévoles ont proposé des animations gratuites, réalisé du suivi des effectifs de phoques et protégé les zones de repos à marée basse. Durant les 12 semaines de présence sur le terrain, en baie de Somme, 303 interventions de prévention des dérangements ont été réalisées, principalement auprès des promeneurs et des kayakistes. Malgré la présence des écovolontaires sur le terrain, 85 mises à l’eau ont été observées, provoquées principalement par des kayaks, des promeneurs et des cavaliers.

Grâce à sa présence sur le terrain, l’association a sensibilisé au moins 53 509 personnes (baie de Somme + baie d’Authie) au respect du rythme de vie des phoques et de leur environnement.


L’année 2011 résumée en quelques chiffres :
- 176 séances de terrain mises en place ;

- un maximum de 310 Phoques veaux-marins présents pour une moyenne annuelle de 161 individus ;

- un maximum de 85 Phoques gris présents pour une moyenne annuelle de 34 individus ;

Les effectifs maxima ne représentent pas la population sédentaire en baie de Somme puisqu’il s’agit d’animaux immigrant sur le site pendant quelques semaines afin de se reproduire.

- 52 jeunes Phoques veaux-marins ont vu le jour en baie de Somme ;

Des séparations prématurées mère-jeune peuvent être engendrées par de mauvaises conditions météorologiques, mais sont, plus souvent, la conséquence d’une mise à l’eau du groupe de phoques causée par la proximité d’une activité humaine (promenade, kayak, voile...).

- 7 jeunes se sont retrouvés prématurément séparés de leur mère et se sont échoués sur le littoral : 5 vivants et 2 morts.

Pour pallier ces dérangements, une surveillance estivale a été mise en place du 11 juin au 4 septembre. 73 bénévoles y ont participé (59 écovolontaires, 4 stagiaires et 10 participants réguliers). Ils ont participé au suivi régulier de la colonie, ils ont protégé les zones de repos des phoques à marée basse et ont animé des points d’observation, sorties... à l’intention du public. Au cours de l’été, ce sont :

- 248 interventions réalisées sur l’estran à proximité des zones de repos des phoques, ce qui représente 972 personnes interceptées et sensibilisées.

- 74 mises à l’eau des groupes de phoques relevées, provoquées par 11 activités humaines dont, 43,2% par des kayakistes et 27% par des promeneurs ...

- 151 animations ont été mises en place en baie de Somme (38 balades, 95 points d’observation et 18 journées d’exposition/conférences) et 53 animations en baie d’Authie (points d’observation). Un minimum de 34695 personnes ont été accueillies et sensibilisées lors de ces animations gratuites.

Picardie Nature est membre du Réseau National d’Echouages de mammifères marins et intervient sur les animaux échoués entre Le Touquet et Le Tréport.

- 50 interventions sur des signalements de mammifères marins échoués,
parmi lesquelles 2 animaux n’ont pas été retrouvés, 4 animaux ont été remis à l’eau sur place, suite à une période d’observation, 6 phoques vivants ont intégré le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage et 38 cadavres ont été mesurés, analysés... (il s’agissait essentiellement de Marsouins communs et de Phoques veaux-marins, à noter tout de même la présence de 2 Phoques gris et 1 Lagénorhynque à bec blanc)


L’année 2010 résumée en quelques chiffres :
- 177 séances de terrain mises en place ;

- un maximum de 279 Phoques veaux-marins présents pour une moyenne annuelle de 142 individus ;

- un maximum de 59 Phoques gris présents pour une moyenne annuelle de 25 individus ;

Les effectifs maxima ne représentent pas la population sédentaire en baie de Somme puisqu’il s’agit d’animaux immigrant sur le site pendant quelques semaines afin de se reproduire.

- 40 jeunes Phoques veaux-marins ont vu le jour en baie de Somme ;

Des séparations prématurées mère-jeune peuvent être engendrées par de mauvaises conditions météorologiques, mais sont, plus souvent, la conséquence d’une mise à l’eau du groupe de phoques causée par la proximité d’une activité humaine (promenade, kayak, voile...).

- 6 jeunes se sont retrouvés prématurément séparés de leur mère et se sont échoués sur le littoral : 1 vivant et 5 morts.

Pour pallier ces dérangements, une surveillance estivale est mise en place de la mi-juin à la mi-septembre. Les écovolontaires vont à la rencontre des personnes s’aventurant en baie de Somme afin de les informer de la présence des phoques et de les inciter à respecter une distance de 300 mètres pour les observer.

- 223 interventions ont été réalisées sur l’estran, en période estivale, à proximité des zones de repos des phoques, ce qui représente 1 529 personnes interceptées et sensibilisées.

- 103 mises à l’eau des groupes de phoques ont été relevées lors de la surveillance estivale, provoquées à 35,9% par des kayakistes, à 25,2% par des promeneurs ...

- 148 animations ont été mises en place en période estivale (32 balades, 89 points d’observation et 27 journées d’exposition/conférences), soit 34 338 visiteurs accueillis et sensibilisés.

Picardie Nature est membre du Réseau National d’Echouages de mammifères marins et intervient sur les animaux échoués entre Le Touquet et Le Tréport.

- 32 interventions sur des mammifères marins échoués,
parmi lesquelles 5 sur des Phoques veaux-marins échoués vivants, 2 Phoques gris morts, 1 morceau de baleine ...


Mots clés : Phoques Partager : http://l.picnat.fr/mnc

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50