Informations et outils d’identification

Quels points communs entre Phoque veau-marin et Phoque gris ?

Publié le juin 2007 par Laëtitia DUPUIS

L’espérance de vie
- 25 ans chez les mâles.
- 35 ans chez les femelles.

L’alimentation
- les phoques sont opportunistes ; en baie de Somme ils se nourrissent principalement de flets, carrelets, maquereaux et harengs.
- les phoques jeûnent en période de reproduction et se nourrissent peu en période de mue.
- leur formule dentaire : I3/2, C1/1, PC5/5 soit 34 dents.

L’adaptation à la vie aquatique
- corps fusiforme, présence de palmure, colonne vertébrale très mobile.
- nage par ondulations latérales du corps, se propulsent avec les nageoires postérieures, les nageoires antérieures servent de gouvernail.
- vitesse maximale de nage : 35 km/h
- vitesse courante de nage : 10 km/h
- profondeur maximale de plongée : 220 m
- apnée maximale : 30 minutes, lorqu’ils dorment sous l’eau.
- apnée courante : 10 minutes, lorsqu’ils se déplacent.
- cycle respiratoire : courte inspiration, courte expiration et longue période de maintien de respiration.
- lors de la plongée, ils continuent d’expirer : l’air résiduel est chassé vers les bronchioles (diminue les échanges gazeux et limite le risque d’embolie).
- pour économiser l’O2 contenu dans le sang, ils diminuent leur rythme cardiaque passant de 75/120 battements par minute à 6 et ils réduisent l’irrigation sanguine uniquement vers les organes vitaux.

Les organes des sens
- L’ouie est très développée : le phoque entend mieux dans l’eau que dans l’air.
- La vue est également très développée : le phoque voit mieux dans l’eau que dans l’air. Il peut voir en eau trouble ou obscure.
- L’odorat est très fin : il est utilisé pour repérer les prédateurs mais également pour reconnaitre ses petits.
- Le toucher s’effectue grâces aux vibrisses.

Le statut
- Interdiction de chasse depuis 1972 en France
- Espèces en annexe III (espèces de la faune protégée) de la convention de Berne (1979) relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe
- Espèces en annexe II de la convention de Bonn (1979) sur le convention des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage
- Espèces en Annexe II de la Directive de l’Union Européenne « Habitats-Faune-Flore » du Conseil du 21 mai 1992


Partager : http://l.picnat.fr/mnz

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50