Protection des phoques

Reproduction d’un phoque gris en baie de Somme

Publié le 10 février 2017 par Régis Delcourt

Mercredi 18 janvier nous avons été contactés par Pelagis, la structure qui gére les échouages de mammifères marins, relayant l’appel d’un chasseur intrigué par le comportement bizarre d’un "gros phoque" dans les mollières de la Maye. Nous l’avons rappelé et le comportement qu’il nous a décrit correspondait exactement à celui de la femelle de phoque gris qui avait mis bas à La Maye l’an dernier.
Nous nous sommes rendus sur place et avons observé un phoque gris qui restait dans l’eau à proximité de la berge. La prospection de la mollière à permis de découvrir un blanchon vivant âgé de plusieurs jours. Il ne semblait pas très gros, mais en bonne santé. Le soleil se couchait et nous sommes rentrés sans avoir vu la mère. Le lendemain, elle était avec son petit, avec qui elle est restée tout l’après-midi. Quelques photos réalisées en fin de journée ont permis de l’identifier. Il s’agissait de Vanesse dont nous avions suivi le blanchon l’année dernière. Vendredi après-midi, Vanesse, accompagnée de son petit, s’est déplacée vers la mer. Arrivé à 1000m de la côte, le couple s’est dissocié et la mère s’est arrêtée dans une bâche d’eau à environ 200m du blanchon qui a tourné en rond un moment avant de se reposer sur une petite butte. Ils ont été vus les jours suivants nageant de concert dans le chenal, puis remontant sur la berge pour la tétée. Le blanchon est resté plusieurs jours près du chenal, se jouant des marées qui le submergeaient deux fois par jour.
Vanesse et son petit ont adopté un comportement de phoque veau marin ! Le blanchon a été vu pour la dernière fois lundi 30 janvier près d’une bouée de la réserve, à 40m du chenal. Il avait commencé sa mue. Sa mère était à 20m de lui, aux prises avec un gros mâle entreprenant. Ils ont ensuite continué leurs ébats dans le chenal avant de disparaître de notre vue. Lors des prospections des jours suivants, le blanchon et sa mère n’ont plus été revus.
Vanesse l’a donc abandonné en début de semaine. Le blanchon a certainement profité d’une marée haute pour partir. Il avait montré qu’il nageait parfaitement.
Désormais il vit sa vie !
Vanesse été revue vendredi 03 février en baie d’Authie, où elle était observée régulièrement avant la mise bas.
Un marquage du blanchon avait été envisagé (pose d’une bague numérotée), mais l’autorisation était trop longue à obtenir. Nous ne pourrons donc pas le reconnaître à l’avenir.

Merci à tous ceux qui ont participé au suivi ce ce blanchon et qui ont permis toutes ces observations remarquables.


Partager : http://l.picnat.fr/ljg

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50