Le Grand Murin

Publié le octobre 2006

Myotis myotis (Borkhausen, 1797)

Présentation

C’est l’espèce la plus grande de la région. Au nord de son aire de répartition, elle occupe les combles de bâtiments pour la reproduction. Les terrains de chasse choisis sont principalement des lieux boisés avec des espaces ouverts. Les cavités souterraines utilisées pour l’hibernation sont de taille très diverse. L’espèce est connue pour effectuer des déplacements de quelques dizaines de kilomètres (des déplacements plus importants ont été signalés et doivent être beaucoup plus courant que l’on ne le pense). Le Grand Murin s’observe dans toutes les régions françaises. La Picardie se situe sur les marges nord-ouest de sa limite de répartition.


Statut régional

Depuis 1992, le Grand Murin a été observé dans plus de soixante sites souterrains (en grande majorité non connus auparavant), pour la moitié situés dans l’Oise. En période d’hibernation, l’espèce est cependant peu abondante. Régionalement, les effectifs cumulés des sites connus avoisinent les 200 individus (environ 50% dans l’Oise, 30% dans la Somme et 20% dans l’Aisne). Une partie de la population régionale échappe donc aux dénombrements hivernaux car ces effectifs sont inférieurs aux effectifs notés dans les colonies de reproduction (dont deux sites avec 150 à 200 individus). La migration de populations n’est pas à exclure.


Partager : http://l.picnat.fr/jbc

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50