Le Vespertilion à moustaches

Publié le octobre 2006

Myotis mystacinus (Kuhl, 1819)

Présentation

Le Vespertilion à moustaches, la plus petite espèce de ce genre, peut occuper pour hiberner des gîtes variés (caves, blockhaus, galeries et cavités de tailles diverses) et supporte donc des conditions assez froides. C’est l’une des espèces les plus fréquemment rencontrée lors des prospections en milieu souterrain. Il se reproduit dans les cavités des arbres et dans les bâtiments. Le Vespertilion à moustaches occupe toute la France.

Du fait de la distinction tardive du Vespertilion à moustaches en deux espèces, les anciennes mentions se rapportent au couple d’espèces jumelles "Vespertilion à moustaches/de Brandt". De même, les déterminations précises nécessitant un examen précis en main ou à très courte distance, la grande majorité des observations sont notées sous ces termes. Elles concernent cependant essentiellement l’espèce mystacinus, le Vespertilion de Brandt étant beaucoup moins fréquent dans les régions voisines où leur proportion a été étudiée.

Statut régional

Depuis 1992, le Vespertilion à moustaches a été observé dans plus de 150 sites souterrains (80 % dans l’Oise et l’Aisne). L’espèce est plus fréquente et plus abondante que les autres espèces troglophiles. En période d’hibernation, la grande majorité des sites occupés n’héberge cependant que moins d’une vingtaine d’individus. 9 sites ont une population supérieure et le maximum est de 84 dénombrés dans une grande carrière souterraine du Noyonnais. Régionalement, les maxima par site cumulés dépassent le millier d’individus.


Partager : http://l.picnat.fr/jbg

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50