Le Vespertilion à oreilles échancrées

Publié le octobre 2006

Myotis emarginatus (Geoffroy, 1806)

Présentation

Le Vespertilion à oreilles échancrées est une espèce qui a une préférence marquée pour les grandes cavités où il recherche des secteurs assez chauds. Comme le Grand Rhinolophe, les colonies de reproduction occupent des grands bâtiments en été au nord de son aire de répartition. Les deux espèces sont d’ailleurs souvent commensales. Pendant l’hibernation, s’accrochant le plus souvent à découvert ou en position semi-abritée (cloches), il est fort probable que l’essentiel de la population picarde soit contrôlée lors des dénombrements. Ce vespertilion est principalement sédentaire, avec des déplacements locaux de quelques dizaines de kilomètres. Il occupe toute la France avec des effectifs variables. La Picardie constitue également pour cette espèce une limite nord-ouest de répartition géographique.

Statut régional

Depuis 1992, ce vespertilion a été observé dans une quarantaine de sites souterrains, la majorité non connus avant. L’espèce est moyennement abondante. Régionalement, en période hivernale et pour les années les plus récentes, les effectifs maxima cumulés totalisent moins de 300 individus, (plus de la moitié dans l’Oise). La majorité des sites n’est occupée que par quelques individus. Des signes de déclin numérique ont été notés sur des sites de l’Aisne.


Partager : http://l.picnat.fr/jbh

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50