Les Oreillards roux et gris

Publié le octobre 2006

Plecotus auritus (Linnaeus, 1758)

Plecotus austriacus (Fischer, 1829)

Présentation

Le genre Oreillard, caractérisé par le développement important de ses pavillons auditifs, regroupe deux espèces jumelles distinguées seulement en 1960. Les déterminations nécessitant un examen précis en main ou à très courte distance, la grande majorité des observations est donc notée "Oreillard indéterminé". Les deux espèces chassent d’un vol généralement lent dans les milieux boisés et semi-boisés (prairies avec arbres, vergers, parcs, jardins) où elles exploitent en louvoyant les frondaisons.

L’Oreillard roux fréquente les milieux boisés et marque une préférence pour des gîtes arboricoles (également dans des bâtiments). En hibernation, il se rencontre dans des cavités souterraines, où il préfére les fissures des zones froides, et également dans des cavités arboricoles. L’espèce est présente dans toute la France.

L’Oreillard gris est une espèce aimant la chaleur et de moeurs anthropophiles, les colonies occupant des bâtiments. Cette espèce sédentaire a été signalée dans toutes les régions françaises, mais la Picardie semble constituer les marges nord-ouest de sa limite de répartition géographique.


Statut régional

Le genre Oreillard occupe probablement une grande partie de la région. Des données manquent pour l’est de la Somme, le sud et le nord-ouest de l’Aisne. Les données recueillies concernent essentiellement des observations dans des cavités souterraines, en grande majorité en période d’hibernation. Des captures ont été effectuées en période d’activité. Quelques observations ont été effectuées dans des bâtiments.


Partager : http://l.picnat.fr/jbq

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50