Informations et outils d’identification

Criquets, sauterelles et grillons dans Clicnat : les chiffres clés de 1970 à fin 2013

Publié le 6 mars 2014 par Jean-Baptiste Desbas

Cet article présente des statistiques simplifiées retraçant l’évolution de l’état des connaissances des Orthoptères à partir de la base de données Clicnat.fr. Sont considérées pour ce travail toutes les données d’orthoptères saisies à la date du 10/01/2014. De fait, une partie des données 2013 n’ont pas été inclues.

A ce jour 16 777 citations* d’Orthoptères sont présentes dans la base. Les premières observations** datent de 1970. Le nombre de citations entrées chaque année n’a alors pas cessé d’augmenter. L’augmentation est encore plus importante à partir de 2010, date depuis laquelle il est possible pour chacun de saisir ses observations en ligne. Bien que la Somme soit en tête, suivie de l’Oise et de l’Aisne, il y a peu de disparités concernant le nombre de citations entre les départements.

L’augmentation rapide à partir de 2010 du nombre de données saisies s’accompagne d’un accroissement important du nombre d’observateurs, ce qui atteste d’un engouement général envers la discipline et les outils proposés par Picardie Nature.

  • Distribution spatiale des données :

La quantité comparable de données dans les trois départements picards s’explique par la présence d’un hotspot dans chacun de ces territoires. Pour la Somme il s’agit du Sud Amienois, du Laonnois dans l’Aisne et de l’ouest du Valois pour l’Oise. Sur la seule base des données de Clicnat, il est difficile de définir si ces zones à forte densité de données sont le résultat d’une importante pression de prospection ou d’une forte potentialité pour les Orthoptères. La carte ci-dessous ne prétend donc pas indiquer les secteurs à enjeux.

Des zones secondaires d’importante densité d’observations couvrent également le Marquenterre, la basse et moyenne vallée de la Somme, la Thiérache, le Pays de Bray, la vallée de l’Oise et le Sud de l’Aisne.
Le Nord de l’Oise, la vallée d’Authie et le Santerre sont parmi les secteurs disposant du moins de données.

50 % des communes picardes comptent au moins une donnée d’Orthoptère, ce qui représente un total de 1 151 sur les 2 294 communes de la région. Parmi les communes prospectées, 85 % (983) disposent de moins de 20 citations. 6 communes sortent du lot avec plus de 100 citations.

Seul 2 % du territoire picard réparti en mailles de prospection 10km*10km n’ont aucune donnée orthoptères. De même la très grande majorité des données saisies correspondent à des observations récentes datant d’après 2008.


En revanche, si l’on affine la maille de prospection à un carré de 5Km de côté, on constate encore de nombreuses lacunes dans chaque département. Avec cette échelle de prospection, nous constatons que près de 20 % des carrés ne présentent aucune donnée d’orthoptères. Cette échelle de prospection permettra donc d’affiner la répartition des espèces régionalement et de visualiser plus facilement les secteurs sous prospectés.

  • Distribution temporelle des données :

La période d’activité des orthoptères est courte et concentrée sur l’été. Les données saisies dans la base reflètent parfaitement cette phénologie avec 80 % des données collectées entre juillet et mi-septembre.
Cependant, nous constatons par cette distribution que les espèces printanières sont sous-estimées. Moins de 6 % des données concernent cette période de l’année. Or, le Grillon champêtre, ou la Courtilière ainsi qu’à moindre échelle le Grillon bordelais et les Tétrix nécessitent des prospections plus précoces entre mars et juin qui permettront de mieux connaître leur répartition régionale.

  • Nombre d’espèces :

Actuellement, 54 espèces d’Orthoptères dont 29 caelifères (criquets) et 24 ensifères (sauterelles et grillons) font l’objet d’au moins une citation dans la base Clicnat. La dernière espèce, découverte en 2011 dans le sud de l’Oise, est l’Oedipode émeraudine (Aiolopus thalassinus). Depuis 2002, le nombre moyen de nouvelles espèces saisies dans la base est de une tous les deux ans. Entre 1991 et 2001, ce taux était de 4 nouvelles espèces par an. Cette diminution du nombre de découvertes est naturelle et témoigne bien d’un niveau de connaissance tendant vers un inventaire exhaustif des espèces d’orthoptères de Picardie (« plateau » de la courbe ci-dessous).

Le tableau ci-dessous liste les 25 espèces les plus citées dans la base. Ces espèces concernent 91 % du nombre total de données. Toutes les autres espèces sont peu communes à exceptionnelles et représentent chacune moins de 1 % des données.

Nom françaisNom latinCitationsProportion
Criquet des pâtures Chorthippus parallelus 1695 10,63%
Decticelle cendrée Pholidoptera griseoaptera 1415 8,88%
Grande sauterelle verte Tettigonia viridissima 1339 8,40%
Decticelle bariolée Metrioptera roeselii 1244 7,80%
Criquet mélodieux Chorthippus biggutulus 1044 6,55%
Conocéphale bigarré Conocephalus fuscus 896 5,62%
Gomphocère roux Gomphocerippus rufus 766 4,81%
Criquet ensanglanté Stethophyma grossum 562 3,53%
Grillon des bois Nemobius sylvestris 560 3,51%
Phaneroptère porte-faux Phaneroptera falcata 558 3,50%
Conocéphale gracieux Ruspolia nitidula 409 2,57%
Criquet des clairières Chrysochraon dispar 407 2,55%
Criquet de Palène Stenobothrus lineatus 400 2,51%
Criquet des mouillères Euchorthippus declivus 385 2,42%
Leptophye ponctuée Leptophyes punctatissima 340 2,13%
Criquet noir-ébène Omocestus rufipes 337 2,11%
Grillon champêtre Gryllus campestris 322 2,02%
Conocéphale des roseaux Conocephalus dorsalis 277 1,74%
Criquet duettiste Chorthippus brunneus 259 1,62%
Decticelle chagrinée Platycleis albopunctata 229 1,44%
Grillon d’Italie Oecanthus pellucens 223 1,40%
Méconème tambourinaire Meconema thalassinum 220 1,38%
Decticelle bicolore Metrioptera bicolor 216 1,36%
Gomphocère tacheté Myrmeleotettix maculatus 185 1,16%
Tetrix riverain Tetrix subulata 177 1,11%
  • Conclusion :

Même s’il existe quelques disparités entre différents secteurs, les données Orthoptères sont aujourd’hui réparties de façon assez homogène à l’échelle de la Picardie. Cette importante couverture du territoire est à mettre en relation avec le taux de découverte de nouvelles espèces qui s’affaiblit : ces éléments témoignent d’une bonne connaissance régionale des orthoptères et d’un faible nombre d’habitats inexplorés, et ceci malgré une saison d’observation très courte intrinsèquement liée à l’écologie des orthoptères. Néanmoins, certaines lacunes sont encore à combler si l’on prend en compte l’échelle de prospection en maille 5km*5km qui nous permet de constater que prêt de 20 % des carrés n’ont aucune données associées. En outre, la période printanière qui permet de suivre les espèces précoces tels la courtillière ou le grillon champêtre est également encore sous étudiée.
La mise en place de la saisie en ligne à partir de 2010 a permis un essor considérable du nombre d’observateurs et de données entrées dans la base.

Jean-Baptiste DESBAS

*Une citation (aussi appelée « donnée ») correspond à une espèce (ou taxon) associée au minimum à un lieu, une date et un observateur.

**Une observation est un ensemble de citations localisées au même lieu et à la même date.


Partager : http://l.picnat.fr/goy

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50