Vie du réseau

Week-end "Odonates" du 28 et 29 juillet 2012 : Inventaires en Vallée de l’Omignon et Haute Vallée de la Somme

Publié le 4 octobre 2012 par Sébastien Legris

Cette année le choix du secteur s’est porté sur la vallée de l’Omignon et la Haute vallée de la Somme, dont l’intérêt pour les libellules était jusqu’ici peu connu. Le gîte du Val d’Omignon à Trefcon, chez la famille Wynands, a été choisi comme lieu d’hébergement. Le samedi a été consacré au stage de perfectionnement, dans le but de former de nouveaux observateurs à l’étude des odonates. Le dimanche était dédié à des recherches plus approfondies sur le groupe (journée d’étude). 18 participants se sont succédés sur les 2 jours. 6 sites ont été couverts, sur les communes de Vermands, Monchy-Lagache, Voyenne, Eppeville et Esmery-Hallon. Différents milieux ont été prospectés, afin de découvrir un large panel d’espèces de libellules, essentiellement des rivières, des fossés, des étangs, riches en herbiers aquatiques, roselières et autres végétations des marais...

Les conditions météorologiques du week-end étaient dans l’ensemble satisfaisantes, sans être idéales (présence de vent et température moyenne).

La journée du samedi a débuté sous une légère bruine, avec comme avantage pour les novices de se familiariser à l’identification des différentes espèces d’agrions (petites demoiselles du sous-ordre des zygoptères), facilement observables dans la végétation humide. Ainsi, le Leste vert, le Calopteryx éclatant, et les Agrions élégant, à larges pattes, délicat, porte coupe et jouvencelle, n’avaient plus aucun secret pour eux. Par la suite l’arrivée du soleil a permis l’observation d’espèces plus imposantes, du sous-ordre des "anisoptères", appelées plus familièrement "hélicoptères", comme l’Anax empreur et l’Orthetrum réticulé. Cette journée de stage aura aussi été l’occasion de découvrir 3 nouvelles espèces pour la vallée de l’Omignon : la Cordulie métallique, le Calopteryx vierge et l’Agrion à longs cercoïdes.

Les recherches du dimanche se sont déroulées sous une météo plus clémente, permettant d’observer des espèces supplémentaires, comme les naïades (petites demoiselles aux yeux rouges), la Libellule écarlate, le Gomphe gentil, ainsi que les Sympetrums sanguin et à côtés striés. Aussi cette journée d’étude, en plus de perfectionner les stagiaires de la veille, aura permis de découvrir une espèce inconnue de la Haute vallée de la Somme, l’Agrion mignon.

Ce week-end aura été positif, tant du point de vu de la formation, du nombre de participants, de la convivialité que de l’amélioration des connaissances odonatologiques du secteur. Un total de 19 espèces de libellules aura ainsi été répertorié. Un grand merci à Yann Duquef pour son aide en tant qu’animateur bénévole et à Jean-François Delasalle, coordinateur du réseau odonates, sans lesquels le déroulement de ce week-end n’aurait pas rencontré un tel succès.


Partager : http://l.picnat.fr/gpm

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50