Site under construction

Site under construction

Warning: a technical problem (SQL server) is preventing access to this part of the site. Thank you for your patience.

Atlas des Coccinelles des Hauts-de-France 2015-2025 : Bilan 2023

Publié le 6 février 2024 par Kevin Gruau

Picardie Nature et le Groupe Ornithologique naturaliste du Nord-Pas-de-Calais (GON) ont débuté l’Atlas des Coccinelles des Hauts-de-France depuis 2 ans.
Cet atlas couvre l’ensemble de la région Hauts-de-France, il prendra en compte des données récoltées sur la période de 2015 à 2025, avec une parution prévue fin 2027.

Évolution des connaissance en 2023 en Picardie :

Un état des connaissances a été réalisé sur l’année 2021 et l’année 2022 sur les coccinelles présente en Picardie (http://l.picnat.fr/skz). Pour l’année 2023, divers objectifs ont été fixés.

  • 1.Amélioration du nombre d’espèce par maille

Le principal objectif consistait à améliorer le nombre de coccinelles par maille de 10x10km, notamment sur certains secteurs comme l’Agglomération du Saint Quentinois, le Laonnois ou bien l’Agglomération de Chateau-Thierry.

Le seuil des 20 espèces a été dépassé pour l’ensemble des secteurs (carte ci-dessous) grâce à la forte mobilisation des bénévoles et de l’équipe salariée. Actuellement, le nombre moyen d’espèces par maille 10x10km en Picardie est de 26,5. En Hauts-de-France, ce chiffre est de 24,6.

Les secteurs de l’Aisne, le secteur limitrophe avec la Normandie, le sud de l’Oise et le nord de la Somme ont été largement prospecté en 2023. De plus, les mailles déjà bien connues ont aussi été nettement améliorées en ce qui concerne la connaissance sur les coccinelles. Les efforts de prospections permettent de dégager des tendances sur la répartition des espèces, avec des aires d’occupation de plus en plus précises. Nous pouvons noter par exemple, une présence très faible de Nephus quadrimaculatus dans le nord de l’Aisne, malgré les nombreux inventaires réalisés. Nous remarquons également que Scymnus impexus est plus localisé dans le sud de l’Aisne et de l’Oise et que Scymus oertzeni est présent dans toute la Picardie lorsque le Sapin de Nordmann est implanté.

Le nombre d’observations en 2023 est similaire à 2022 avec 4902 données dans la base de données Clicnat (Tableau ci-dessous), à laquelle nous pouvons ajouter 108 données issues d’autres bases de données naturalistes (SiRF, iNaturalist, Observado).

Cette forte mobilisation a permis la découverte de deux nouvelles espèces pour la période de l’atlas : Scymnus limonii et Scymnus ater.

Nephus limonii est une espèce inféodée au Limonium spp. (aussi appelé le Lilas de mer) se trouvant sur le littoral. Une première donnée française a été réalisée en Picardie lors d’une recherche spécifique menée lors d’un week-end organisé par le GON. Depuis, l’espèce a été trouvée une deuxième fois sur une autre maille 10x10km du littoral.

Scymnus ater est une espèce que l’on retrouve dans les zones humides. Elle n’avait pas été contactée depuis 2005 en Hauts-de-France. L’espèce a été revue à Chauny, à moins de 50km de la première donnée, par notre bénévole Dominique Cagnard lors d’inventaire d’un site du Conservatoire d’espaces naturels. Elle a été confirmée par plusieurs coccinellistes (Gilbert Terrasse, Kevin Gruau, Guillaume Delporte et Johan Bogaert) que l’on remercie.

  • 2. Mobiliser et former les bénévoles

En 2023, plusieurs événements ont permis la formation des bénévoles sur les coccinelles comme par exemple lors de :
- Étude spécifique avec Laurent Colindre (spécialiste des fourmis) sur la coccinelle des fourmilières (Coccinella magnifica) en avril
- Animations scolaires en mai
- Week-end naturaliste en juin
- Étude spécifique avec le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) sur les coccinelles inféodées aux landes (Coccinella hieroglyphica et Paraexochomus nigromaculatus) sur le parc d’Astérix en juin
- Sortie réseau coccinelles en juillet
- Animation en Thiérache avec le CPIE lors des Coccinelli’days de septembre

- Conférence pour des BTSA de gestion et protection de la nature dans une MFR en septembre

En 2024, nous continuerons à organiser des sorties afin de sensibiliser et former un large public et nos bénévoles.

  • 3.Améliorer la connaissance des coccinelles des zones humides

Suite à l’enquête qui avait été menée sur les plantes inféodées aux zones humides, en particulier les typhas, des recherches ont été réalisées sur les coccinelles de ces milieux (Coccidula rufa, Coccidula scutellata et Anisosticta novemdecimpunctata). En 2024, nous poursuivrons la détection de ces coccinelles pour en faire un bilan plus complet. Nous ferons également des recherches plus spécifiques sur Scymnus ater qui fréquente aussi des zones marécageuses.

Un grand merci aux bénévoles qui ont contribué à l’amélioration des connaissances pour l’Atlas en 2023. Nous espérons poursuivre les efforts produits en 2024, avant-dernière année de prospection de l’atlas !

Les objectifs pour 2024 sont les suivants :
- Améliorer le nombre d’espèces par maille : 25 espèces/maille
- Compléter la répartition des 15 espèces les plus communes de la région
- Poursuivre l’étude des coccinelles des zones humides
- Chercher des espèces plus rares et localisées à un certain type de milieu (coteaux calcicoles pour les Scymnus du groupe apetzi/frontalis ; forêt de conifères pour les Scymnus impexus/abietis/oertzeni)
- Dynamiser et former le réseau de bénévoles

Une étude approfondie sur les plantes supports des coccinelles sera également menée en 2024. Nous accueillerons Laora, étudiante en première année de Master, pour cette étude qui sera réalisée dans le cadre d’un stage de 4 mois (d’avril à juillet).

Outil de visualisation des données de l’atlas en maille 10x10km :

L’avancée de l’Atlas est désormais disponible sur la plateforme d’OURSIN. Les données sont actualisées en direct avec la base Clicnat :

https://obepine.clicnat.fr/?x=326292&y=6407945&z=8&l=atlas_cocc*&lb=osm_naturaliste&config=apps/oursin.xml&mode=d

Transmettre ses observations :

Vous pouvez dès à présent vous munir de votre appareil photo, filet fauchoir ou parapluie japonais et chercher des coccinelles afin d’améliorer les connaissances dans les 5 départements. Sans oublier de partager vos observations dans Clicnat (https://clicnat.fr/) ou SiRF (https://gon.fr/sirf/) selon l’endroit où vous vous trouvez.

Si vous êtes intéressé(e) par ce projet et passionné(e) par les coccinelles, un réseau et une liste de discussion existent. Vous pouvez la rejoindre en suivant ce lien : https://framalistes.org/sympa/subscribe/coccinelles afin d’échanger sur les bêtes à bon Dieu et suivre les différents projets et enquêtes des Hauts-de-France.

Ressources utiles :

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les actions en cours, vous pouvez contacter les responsables de réseaux : Gilbert Terrasse (gil.terrasse@gmail.com) côté picard et Bruno Derolez (brunoderolez@hotmail.fr) côté ch’ti.

Aide à la détermination des Coccinelles des Hauts-de-France :

https://gon.bibli.fr/scan/2014_v4_2_cle_coccinelles_NPdC.pdf

Document de terrain sur les plantes supports des Coccinelles de Picardie :

http://l.picnat.fr/rqe


Mots clés : Clicnat Partager : http://l.picnat.fr/szc

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 233 rue Eloi Morel - 80000 AMIENS - Tél. 03 62 72 22 50