Vie du réseau

Plan d’action en faveur des pelouses calcaires des Hauts-de-France - Bilan 2022

Publié le 25 janvier 2023 par Kevin Gruau

Contexte général

Il est estimé que les pelouses calcaires s’étendaient sur 100 000 hectares du territoire picard au début des années 1900 contre 6 000 hectares au début des années 2000. Pour tenter de lutter contre l’érosion de ces milieux riches en biodiversité, le Conservatoire d’Espaces Naturels des Hauts-de-France (CEN HdF) lance le projet PAPECH : Le Plan d’action en faveur des pelouses calcaires des Hauts-de-France. Intégrant plusieurs acteurs naturalistes de la région, ce projet vise à protéger ces milieux ainsi que les communautés qui y sont associées, qu’elles soient floristiques et faunistiques. Picardie Nature intervient donc dans cette étude afin de mettre à disposition ses données, participer aux principes de priorisation, et bien sûr réaliser les inventaires faunistiques.

Ce plan d’action en faveur des pelouses calcaires des Hauts de France se décline en trois sous-actions :

  • Gestion, protection, conservation

L’objectif est de renforcer le réseau de sites protégés et gérés ainsi que profiter d’une animation territoriale (Natura2000, politiques PNR, etc.) pour agir sur ces milieux calcicoles.

  • Réseaux, échanges et formations

L’objectif est de faire connaître ce programme et proposer des formations régulièrement sur différents taxons peu connus.

  • Amélioration des connaissances

L’objectif est de mieux connaître ces pelouses (faune, flore, fonge) via divers programmes régionaux (ZNIEFF, ENS, etc.). La méthodologie de prospection et d’inventaire réalisée a été expliquée précédemment sur l’article : http://l.picnat.fr/saa . Ces prospections, réalisées en 2022, ont donné lieu à de nombreuses observations.

Chiffres clés de 2022

- 57 coteaux calcaires, présents en Picardie, ont été prospectés par Picardie Nature.

- 1200 observations ont été réalisées sur la période estivale allant d’avril à septembre.
- En moyenne, 21 espèces ont été contactées par coteau.
- Au total, 353 espèces ont été recensées sur la période estivale.
- 4 espèces menacées ont été observées, c’est-à-dire que leur statut de menace va de vulnérable (VU) à en danger critique d’extinction (CR). Ces espèces sont les suivantes : le Lézard des souches (Lacerta agilis), le Zygène diaphane (Zygaena minos), L’Azuré des cytises (Glaucopsyche alexis), la Coronelle lisse (Coronella austriaca).
l'Azuré des cytises (Glaucopsyche alexis) à gauche ; Lézard des souches (Lacerta agilis) à droite.

Bilan du projet et perspectives

Cette importante campagne d’inventaires a permis d’actualiser la présence des pelouses calcaires sur le territoire picard. De plus, ces inventaires ont été doublement bénéfiques puisqu’ils ont permis d’acquérir des connaissances faunistiques pour des sites ne possédant aucune donnée.

La diffusion du projet PAPECH permettra à l’avenir de le faire connaître à l’ensemble des acteurs du territoire, via Géo2France. Les différentes actions définies après ce projet sont les suivantes :

  • Anticiper les effets du changement climatique (migration floristique assistée, vigilance sur les projets d’aménagement, etc.).
  • Renforcer la maîtrise foncière des sites à enjeux faunistiques et floristiques forts.
  • Avoir l’appui de ce plan régional d’action en faveur des pelouses calcaires pour financer des études sur la faune et la flore inféodées à ces milieux.

Mots clés : Clicnat Partager : http://l.picnat.fr/smc

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 233 rue Eloi Morel - 80000 AMIENS - Tél. 03 62 72 22 50