Les événements et études multi-réseaux

Listes de menace et de rareté de la faune en Picardie : actualisation 2016

Publié le 10 février 2017 par Jean-Baptiste Desbas, Sébastien Legris

Les résultats des travaux pour les groupes évalués en 2016 sont téléchargeables aux liens suivants

[Listes rouges 2016 de la faune menacée en Picardie]
[Listes de rareté 2016 de la faune en Picardie]
[Tableau récapitulatif des statuts de menace et rareté pour les groupes évalués en 2016]


La célèbre liste rouge mondiale des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) établit le triste classement des espèces les plus menacées de disparition dans un avenir proche.

Parce que les contextes et problématiques ne sont pas les mêmes partout, ces listes existent aussi au niveau européen, national et régional.

Les travaux de réactualisation des listes rouges en Picardie ont débuté en juillet 2015. Ils ont été réalisés en 2 temps :
- une première phase de pré-évaluation qui consistait à appliquer à chaque espèces les critères selon la méthodologie proposée par l’UICN,
- une deuxième phase d’évaluation collégiale avec formation de comités d’expertises rassemblant les différents partenaires compétents (bureaux d’études, associations, structures gestionnaires, services de l’état....), afin si nécessaire d’ajuster les catégories selon les connaissances de chacun.

En juin 2016, les 9 listes rouges concernées ont été labellisées par l’UICN et ont reçu un avis favorable du Conseil Scientifique régionale de Protection de la Nature (CSRPN). Les groupes concernés sont :
- les Chiroptères
- les Mammifères terrestres
- les Mammifères marins
- les Reptiles/Amphibiens
- les Odonates
- les Orthoptères
- les Papillons de jours et Zygènes
- les Araignées "orbitèles"
- les Coccinelles


Gazé - Patrick FioletLa dernière liste rouge datait de 2009. Mammifères terrestres et marins, criquets, sauterelles, libellules, papillons de jour, reptiles et amphibiens ont été réévalués. Se sont ajoutés à la liste les coccinelles, les araignées et les papillons de nuits.

L’évaluation actuelle a été réalisée à l’échelle de l’ancienne région "Picardie", suite à une demande antérieure à la définition de la nouvelle région "Haut de France". Elle a été motivée par un besoin urgent de réactualisation des anciennes listes. Aussi, l’évaluation de 3 autres groupes (les oiseaux, les mollusques et les papillons de nuit) est prévue prochainement et sera faite à l’échelle de la nouvelle région.

Des listes rouges pour quoi faire ?

Élaborée selon une méthodologie mondialement reconnue et une expertise scientifique, la liste rouge constitue un outil d’aide important à la décision. Elle aide à identifier les espèces prioritaires et à orienter les stratégies d’actions.
Même si elle n’a pas de valeur juridique directe (ce n’est pas une liste d’espèces protégées), la liste rouge constitue un document de référence utilisé par les services instructeurs et les bureaux d’études lors de la prise en compte de la biodiversité dans différents projets. Elle est également fréquemment utilisée par les gestionnaires d’espaces naturels, les collectivités, les associations et les naturalistes.

Phoque gris - Picardie NatureLa méthodologie d’évaluation est stable dans le temps. Elle offre donc un cadre de référence et une base pour l’élaboration d’indicateurs. Ces indicateurs permettent de mesurer l’évolution de la biodiversité et de juger l’efficacité des mesures mises en places pour la préserver.

Grâce à une catégorisation simple et une présentation synthétique, la liste rouge contribue efficacement à alerter et sensibiliser le public aux menaces pesant sur la biodiversité.

Comment sont faites les listes rouges ?

Chaque catégorie de la liste rouge correspond à un risque d’extinction. La plus haute catégorie de menace est la catégorie "En danger critique". Une espèce présente dans cette catégorie peut rapidement disparaître de la région. Inversement, la catégorie "Préoccupation mineure" concerne les espèces abondantes et bien répandues, dont la survie en région n’est pas compromise à court ou moyen terme.
Il s’agit en somme d’une mesure standardisée du risque d’extinction des espèces. Les catégories de la Liste Rouge

Au cours de l’évaluation, les espèces sont confrontées à une série de critères. La taille et l’évolution de la population régionale sont prises en compte, ainsi que l’aire de répartition, la fragmentation et l’apport de migrants des régions voisines. L’évaluation repose sur une démarche collégiale, scientifique et neutre, effectuée par un comité d’experts.

Un appui et une labellisation de l’UICN France

JPEG - 22.6 ko

Le comité français de l’UICN nous a fourni un appui méthodologique dans l’élaboration de la liste rouge régionale.
La démarche et la liste ont été soumises à la validation du Conseil Scientifique Régional de Protection de la Nature (CSRPN) et du comité français de l’UICN. Cette validation est la garantie d’une application objective de la méthodologie, et assure une forte crédibilité ainsi qu’une bonne cohérence entre les différentes listes régionales.

Informations : Sébastien LEGRIS


Et pour les végétaux ?

Le Conservatoire Botanique National de Bailleul a élaboré deux listes rouges basées sur la même méthodologie : Inventaire de la flore de Picardie et Inventaire des bryophytes (mousses) de Picardie.


Mots clés : Clicnat Outils naturalistes Partager : http://l.picnat.fr/lee

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50