SOMME •Une concertation réussie sur un projet de poste de transformation électrique

Publié le 21 avril 2016 par Frenois Florence

A l’automne dernier, à l’initiative d’un bénévole naturaliste de terrain, le Pôle Étude Faune de PICARDIE NATURE prévient la DREAL Picardie qu’il va rendre un avis sur une étude d’impact réalisée dans le cadre de l’implantation par la SICAE d’un poste de transformation électrique sur la commune d’Hangest-en-Santerre.
Par Patrick Thiery, président de Picardie Nature, Sebastien Legris et Sebastien Maillier
La lecture du rapport montre une insuffisance d’étude concernant la faune, ainsi qu’une absence de mesures compensatoires pour limiter les effets du projet sur la faune du secteur. Or d’importants travaux d’inventaires naturalistes ont été réalisés ces dernières années sur la commune, par un bénévole de l’association, avec 240 espèces recensées.
On peut notamment y retrouver la Linotte mélodieuse un oiseau ayant le statut d’espèce « Vulnérable » en France, divers insectes (Hespérie du dactyle, Gomphocère roux, Demi-deuil) ou encore des araignées (Épeires à quatre points et fasciée). Le projet se trouve également à proximité immédiate d’un boisement qui présente un grand intérêt comme refuge pour la faune sauvage, dans un secteur globalement dominé par la grande culture.
Face à ce constat, l’association décide d’envoyer un courrier auprès du commissaire enquêteur. Dès lors, l’intérêt était essentiellement d’informer la SICAE, pour éviter que ce type de non prise en compte de la faune dans d’autres projets ne se renouvelle. Le courrier rappelait divers éléments comme :
- l’importance de consulter au préalable la base de données régionale « Clicnat », afin de connaître un minimum les enjeux faunistiques d’un secteur,
- d’éviter les travaux à certaines périodes de l’année, pour limiter les dérangements sur la faune
- de réaliser un complément d’étude débouchant sur des mesures de réduction et de compensation concrètes, afin de considérer au mieux la faune du secteur.

Il y a un mois, la DREAL Picardie organise une entrevue avec un dirigeant de la SICAE de la Somme et du Cambrésis. L’entretien est très constructif avec une volonté de prendre en compte la faune dans le projet.
Le 29 janvier 2016, nous recevons la décision d’approbation du projet par le préfet de la Somme, qui à notre satisfaction, traduit dans son arrêté, la prise en compte de la plupart de nos propositions, comme la création de haies, la limitation des perturbations sur la faune durant les travaux, ainsi qu’en supplément une surface de 500m² de terrain entretenu par la SICAE pour favoriser la faune.
Ce bel exemple d’action, montre qu’une concertation entre associations actrices de l’environnement et aménageurs est toujours possible. Une consultation de notre site public Clicnat, le plus en amont possible d’un projet par le maître d’ouvrage permettrait certainement d’améliorer la qualité des études d’impact et l’intégration de la biodiversité dans les projets d’aménagement.


Partager : http://l.picnat.fr/juy

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50