Méga-camions : c’est toujours non Monsieur le Premier Ministre

Publié le 3 mars 2011

Communiqué de presse-Mercredi 2 mars

Méga-camions : c’est toujours non Monsieur le Premier Ministre

Le décret autorisant la mise en circulation des poids lourds à 44 tonnes (1) au lieu de 40 tonnes est contradictoire avec les engagements de l’Etat pour développer le transfert du transport de marchandises de la route vers le ferroviaire et le fluvial. FNE a demandé, le 28 février, l’abrogation, via un recours gracieux déposé auprès du gouvernement, du décret autorisant la généralisation des ces méga-camions.

Les 44 tonnes ne sont pas vertueux

FNE doute de la faisabilité des objectifs inscrits (2) dans le décret qui prétend permettre de réduire le nombre de poids lourds et donc les émissions de CO2, au regard du rapport de l’Observatoire Energie Environnement Transports (OEET).

Transmis en décembre 2010 au secrétaire d’Etat aux transports, ce rapport indique très clairement que les gains environnementaux de l’introduction de camions plus lourds et longs « seraient faibles à neutres » du fait, à la fois des conséquences de l’augmentation de la demande de transport, et de l’impact sur les modes alternatifs comme le ferroviaire et le fluvial.

Pour Michel Dubromel, responsable du réseau Transports et Mobilité Durables à France Nature Environnement : « Ne soyons pas dupes. Cette mesure va entrainer une mise en circulation de poids lourds supplémentaires sur nos routes, et qui plus est de méga camions, au détriment, à terme, du rail et du fluvial, de la qualité de l’air, de la sécurité et des infrastructures »

Un méga-camion peut en cacher un autre

Cette généralisation du 44 tonnes au lieu de 40 tonnes est la porte ouverte à des Méga camions encore plus lourds, dangereux et nocifs pour la santé, l’environnement et potentiellement socialement.

Pour Gérard Allard, expert transport à France Nature Environnement « Déjà la FNTR (3) pousse à la roue pour obtenir de faire circuler des 50 et 60 tonnes. Il faut mobiliser l’opinion publique pour bloquer ces évolutions qui ne bénéficieraient qu’à un tout petit nombre et d’après nous contraires à l’intérêt général »

FNE demande au Premier Ministre d’abroger ce décret avant 17 avril 2011 et d’engager un véritable débat y compris avec la société civile sur l’introduction sur nos routes de camions toujours plus lourds, en prenant véritablement en compte les impacts sanitaires, environnementaux, de sécurité routière et les conséquences sur les infrastructures de transport.

Pour Bruno Genty, Président de France Nature Environnement : « On ne peut rechercher à être concurrentiel à tout « prix » surtout si le prix à payer est la dégradation du climat et de l’environnement, de la santé de nos enfants et de la sécurité sur nos routes. »

(1) Le décret 2011-64 du 17 Janvier 2011 prévoyant la généralisation du poids total autorisé des poids lourds à 44 tonnes
(2) Le décret modifie l’article R. 312-4 du code de la route
(3) Fédération Nationale des Transporteurs Routiers
Télécharger ce communiqué en format PDF.


Partager : http://l.picnat.fr/MjI5MTAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50