Déchets - Industries

L’avenir s’assombrit pour le projet d’incinérateur SYMEO

Publié le 29 octobre 2012

C’est un grand pas vers l’abandon du projet SYMEO qu’ont franchi les élus du Syndicat Mixte Oise Verte Environnement (SYMOVE) lors du conseil de syndicat mixte ce vendredi 26 octobre.

A l’ordre du jour était prévu un vote d’approbation sur l’accord passé entre les deux présidents des structures de gestion et de traitement des déchets de l’Oise, le SYMOVE et le SMVO. Cet accord prévoit un transfert de 20000 tonnes de déchets entre le projet SYMEO porté par le SYMOVE et l’incinérateur de Nogent-Sur-Oise, géré par le SMVO.

Il n’en sera rien car les élus ont voté majoritairement contre cet accord, dénoncé de vive voix par les associations ACCIDE et Picardie Nature, qui allait contre tous les principes du développement durable.

Ainsi le projet SYMEO semble avoir pris un sérieux coup de frein pour sa concrétisation, une majorité d’élus du Beauvaisis estimant que le volume déchets à traiter est surestimé pour un coût économique sous estimé.

Picardie nature et l’association ACCIDE dénoncent depuis le début un projet inutile au coût environnemental non évalué et demandent l’abandon de ce projet et la mise en place d’une véritable politique de prévention des déchets sur l’ensemble du département.

Plus d’information surle site internet de l’association ACCIDE

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’association ACCIDE :

Communiqué de presse de l’association ACCIDE

28 octobre 2011

L’émotion était intense vendredi soir lors du conseil syndical du Symove lors du vote pour l’approbation du protocole d’accord signé dans le plus grand secret par Vasselle et Marini, puisqu’il revêtait un caractère important quand à la suite du projet.

Atmosphère lourde durant la séance de vote : un vote à bulletin secret, sous contrôle d’huissier de justice. Les règles et modalités du vote précisées avant le vote, et rappelées par l’huissier à chaque élu avant l’isoloir. Comptage et proclamation des résultats : projet rejeté à 53,03% . La démocratie et la sagesse de certains élus ont eu raison du protocole fumeux.

Nous saluons le choix responsable des élus qui l’ont rejeté, et soulignons ce choix courageux.

Courageux car nous imaginons bien les nombreuses pressions qui ont du s’exercer afin d’influer le résultat du vote. Méthodes bien peu respectables, pour ne pas dire malhonnêtes.

Mais les résultats sont sans équivoques et incontestables.

A lire la presse cela ne semble pas l’avis d’Alain Vasselle. Il remettrait en cause les règles du vote, qu’il a lui-même rappelé vendredi soir : tout bulletin nul, raturé, erroné, entraînera la nullité de la totalité des bulletins de l’enveloppe.

Alors certes nous imaginons qu’admettre la défaite lui est certainement rude, mais oser contester les résultats d’un vote qui s’est déroulé en présence d’un huissier de justice, s’apparente à un déni de démocratie.
Alain Vasselle doit accepter le vote démocratique qui a eu lieu vendredi et se rendre à l’évidence : son projet est désormais majoritairement décrié.

Nous ne doutons pas qu’il ne lâchera pas facilement, mais cela ne peut se faire par n’importe quel moyen, sinon quelle serait la prochaine étape ? Demander au préfet qu’il ne déclare irrecevable le vote de vendredi ?!
Les résultats du vote de vendredi sont incontestables, et le projet de deuxième incinérateur doit désormais être abandonné.

Durant presque 4 ans où nous n’avons jamais baissé les bras et toujours avancé vers notre objectif, l’abandon du projet du deuxième incinérateur et la mise en place d’alternatives, le vote de vendredi représente une belle victoire pour notre association et notre combat.

Il reste encore du chemin à parcourir pour stopper complètement ce projet, mais désormais avec l’appui contre ce projet d’élus responsables et dont la position est respectueuse du territoire et des générations futures.

Pour l’association ACCIDE, Sa présidente

Agnès Clary Wawrin.


Partager : http://l.picnat.fr/NDEzMTAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50