Gargalo

Gargalo

Espèce :
Phoque veau-marin

Sexe :
Mâle

Naissance :
environ 1 juillet 2012

Echouage :
5 juillet 2012
dans les molieres du Cap Hornu

Motif d’échouages :
Jeune séparé prématurément de sa mère

Poids à l’arrivée :
15 kg

Tous les phoques du centre de soins se portent bien. Nous les avons pesé ce mercredi, Gargalo présente un poids de 43,8 kg.
Ils ont bien profité des bassins extérieurs pour se muscler et se constituer une bonne couche de graisse. A présent, ils sont prêts à retrouver leur milieu naturel.
Tous les phoques seront revus par le vétérinaire dimanche matin avant d’être mis en caisse et transportés à la pointe du Hourdel. 

Gargalo est toujours en bonne forme, il pèse à présent près de 41 kg.
Cette semaine, tous les phoques actuellement en soins au centre, ont été équipés d’une plaque colorée, collée sur les poils, sur l’arrière de la tête. Celle de Gargalo est blanche. Ces plaques permettront une reconnaissance visuelle des phoques lorsqu’ils seront en milieu naturel. Ils seront alors facilement identifiables lorsqu’ils seront observés en train de nager ou de se reposer au sein de la colonie sur les bancs de sable émergés à marée basse. Les plaques étant collées sur le poil, elles tomberont à la prochaine mue, soit en début d’été 2013. 

Gargalo est en très bonne santé affichant maintenant un poids de 37,1 kg.
Il apprécie toujours autant la compagnie de Taveeg mais également celle des autres phoques.

Gargalo se porte bien et il pèse à présent 34 kg.
Il apprécie les moments de jeux partagés avec ses congénères tout autant que les siestes au soleil.
Les phoques du centre de sauvegarde sont en pleine croissance, ils sont nourris de harengs entiers et en consomment en moyenne 2,5 kg par jour.

Gargalo est en bonne santé et pèse aujourd’hui 32,1 kg.
A présent, les dix jeunes phoques du centre de soins sont en bassins extérieurs
Gargalo partage le grand bassin extérieur avec Ilette, Tatihou, Bono, Makatéa, Triagoz, Taveeg et Oléron. Le petit bassin est occupé par Tibidy et Piana.
Les phoques suivent tous plus ou moins le même rythme, qui consiste à se nourrir, alterner des moments de nage, de jeux et de repos. Ils profitent du bassin le matin, et ils s’installent sur le reposoir au soleil l’après-midi et une partie de la nuit.

Gargalo pèse maintenant 29 kg et il est en bonne santé.
Dès demain, il rejoindra avec Taveeg les cinq autres phoques en bassin extérieur. Il aura ainsi plus d’espace pour nager et se muscler.

Lors de la visite vétérinaire hebdomadaire de ce jour, Gargalo a été équipé d’une bague à la nageoire postérieure gauche. Cette bague numérotée permettra de l’identifier lorsqu’il sera en bassin extérieur au centre de soins, mais elle pourra aussi permettre de le reconnaître en milieu naturel.

Gargalo pèse maintenant 24,5 kg, il partage toujours sa quarantaine avec Taveeg. Il se nourrit seul depuis mercredi.
Les deux phoques se portent bien, ils seront surement transférés dans le grand bassin extérieur à la prochaine visite vétérinaire de jeudi prochain.

Gargalo se porte bien, il pèse aujourd’hui 21,4 kg.

Gargalo ne se nourri pas seul, nous lui donnons des poissons entiers, 4 fois par jour, à la main. Régulièrement nous le laissons seul dans le petit bassin de quarantaine, en compagnie de quelques poissons pour l’inciter à se nourrir seul ; mais pour le moment il leur porte peu d’intérêt !

Gargalo aime beaucoup dormir tout contre Taveeg ! les deux phoques partagent de longs moments de jeux dans leur petit bassin, comme sur la photo ci-dessous !

Gargalo se porte bien. Il a maintenant accès à son bassin de quarantaine jour et nuit. Il est nourri 4 fois par jour de harengs entiers qui lui sont donnés à la main par les soigneurs. Après chaque repas, nous laissons Gargalo seul dans son petit bassin avec plusieurs poissons pour l’inciter à se nourrir seul.
Gargalo pèse maintenant 19,5 kg.

Gargalo partage toujours sa quarantaine avec Taveeg. Nous leur laissons l’accès à leur petit bassin de quarantaine, libre dans la journée. Le soir, nous les enfermons sur le reposoir sous une lampe infra-rouge, pour qu’ils ne s’épuisent pas trop et grossissent bien !
Gargalo ne sait pas encore manger seul, les soigneurs lui donnent des harengs à la main, 4 fois par jour. Il pèse dorénavant 17 kg.

Gargalo se porte bien.
Il est nourri 4 fois par jour de poissons entiers. Il n’est plus vraiment gavé mais ne mange pas encore correctement ses poissons à la main. Régulièrement nous le laissons seul dans son petit bassin de quarantaine pour l’inciter à se nourrir seul. Il a été pesé aujourd’hui, il fait 15 kg.
Il partage sa quarantaine avec Taveeg, avec qui il joue allègrement.

Gargalo est nourri de bouillies de poissons ce, 4 fois par jour. Il a terminé son traitement antibiotique mais a toujours des gouttes ophtalmiques pour traiter ses problèmes oculaires, ceux-ci sont en bonne voie de cicatrisation. Il partage sa quarantaine avec Taveeg.

Gargalo doit son nom à une presqu’île Corse située dans la Réserve Naturelle de Scandola. Son sommet est dominé par une ancienne tour génoise. Un phare est situé sur son extrémité ouest.

La Réserve naturelle de la presqu’île de Scandola est une réserve naturelle à la fois marine et terrestre. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, et elle fait partie des aires marines protégées de France. Les falaises protègent les nids de nombreux oiseaux marins, dont le balbuzard pêcheur, le cormoran huppé méditerranéen. On y trouve aussi le puffin cendré, le faucon pèlerin, et le goéland. Le balbuzard ou le gypaète barbu y nichent dans les rochers. Des Grands-dauphins y sont régulièrement observés. Les derniers Phoques moines y avaient trouvé refuge avant la création de la Réserve Naturelle.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50