Tatihou

Tatihou

Espèce :
Phoque veau-marin

Sexe :
Femelle

Naissance :
27 juin 2012

Echouage :
29 juin 2012
au Hourdel

Motif d’échouages :
Jeune séparé prématurément de sa mère

Poids à l’arrivée :
12 kg

Tous les phoques du centre de soins se portent bien. Nous les avons pesé ce mercredi, Tatihou présente un poids de 36,9 kg.
Ils ont bien profité des bassins extérieurs pour se muscler et se constituer une bonne couche de graisse. A présent, ils sont prêts à retrouver leur milieu naturel.
Tous les phoques seront revus par le vétérinaire dimanche matin avant d’être mis en caisse et transportés à la pointe du Hourdel. 

Tatihou se porte bien, elle pèse aujourd’hui 36,4 kg.
Cette semaine, tous les phoques actuellement en soins au centre, ont été équipés d’une plaque colorée, collée sur les poils, sur l’arrière de la tête. Celle de Tatihou est rouge et blanche. Ces plaques permettront une reconnaissance visuelle des phoques lorsqu’ils seront en milieu naturel. Ils seront alors facilement identifiables lorsqu’ils seront observés en train de nager ou de se reposer au sein de la colonie sur les bancs de sable émergés à marée basse. Les plaques étant collées sur le poil, elles tomberont à la prochaine mue, soit en début d’été 2013. 

Tatihou est en grande forme, elle pèse actuellement 34,3 kg.
Le week-end dernier elle est restée souvent seule sur le reposoir à profiter du soleil. Le reste de la semaine elle a comme d’habitude joué avec ses congénères.

Tatihou est en bonne santé, elle affiche cette semaine un poids de 32,1 kg.
Elle passe beaucoup de temps à nager et partage des moments de jeux avec ses congénères.
Les phoques du centre de sauvegarde sont en pleine croissance, ils sont nourris de harengs entiers et en consomment en moyenne 2,5 kg par jour.

Tatihou est en forme et elle pèse aujourd’hui 30 kg.
A présent, les dix jeunes phoques du centre de soins sont en bassins extérieurs :
Tatihou partage le grand bassin extérieur avec Ilette, Bono, Makatéa, Triagoz, Taveeg, Gargalo et Oléron. Le petit bassin est occupé par Tibidy et Piana.
Les phoques suivent tous plus ou moins le même rythme, qui consiste à se nourrir, alterner des moments de nage, de jeux et de repos. Ils profitent du bassin le matin, et ils s’installent sur le reposoir au soleil l’après-midi et une partie de la nuit.

Tatihou pèse maintenant 27 kg.
Elle passe toutes ses après midi au soleil avec ses congénères, sur le reposoir du grand bassin extérieur.

Demain, Taveeg et Gargalo rejoindront Tatihou et les autres dans le grand bassin extérieur du centre de soins.

Tatihou se porte bien, elle pèse maintenant près de 25 kg. Elle a passé la semaine dans le grand bassin extérieur avec Bono et Ilette. Suite à la visite vétérinaire du jour, Makatéa et Triagoz les y ont rejoints.

Les phoques vont pouvoir profiter du soleil prévu cette semaine pour faire le plein d’énergie !

Les phoques du bassin extérieur : Ilette,Tatihou et Bono, passent beaucoup de temps à jouer ensemble ! Ils s’accordent de longues siestes sur le reposoir et profitent du soleil. Leurs seules préoccupations sont de nager pour se muscler et de se nourrir pour atteindre un poids avoisinant les 35 kg afin de retrouver leur milieu naturel !

Tatihou se porte bien, elle aime se cacher sous le reposoir, à l’abri des regards ! C’est un endroit qu’elle affectionne particulièrement pour faire quelques siestes sous l’eau... Tatihou pèse dorénavant 20 kg.

Tatihou partage son grand bassin extérieur avec Ilette et Bono.
Les trois phoques passent de longues après-midi au soleil sur leur reposoir, ils profitent également du bassin pour nager et se muscler.
A cette étape des soins, le contact avec l’équipe de soigneurs est réduit au strict minimum afin d’éviter qu’ils s’habituent aux humains : des poissons sont distribués trois fois par jour. Chaque vendredi, le grand bassin est vidé entièrement à l’occasion de la visite vétérinaire. Le reste du temps, les phoques sont suivis via des caméras vidéo.
Depuis la dernière pesée, Tatihou n’a presque pas grossi mais s’est bien musclée !

Tatihou pèse aujourd’hui 19 kg et se porte bien. Elle a bien profité de son petit bassin avec Ilette cette semaine ! Elles s’installent régulièrement sur le reposoir pour profiter du soleil. Cet après midi nous les avons changé de bassin pour les installer dans le grand bassin.

Ilette et Tatihou, les deux premiers phoques entrés au centre de sauvegarde de Picardie Nature, se portent à merveille !
Elles ont été pesées aujourd’hui et ont été transférées vers un petit bassin extérieur. Elles vont dorénavant pouvoir nager à souhait et se reposer au soleil (ou sous les lampes infra-rouge !).
Tatihou mange seule depuis une semaine, elle est nourrie 3 fois par jour de poissons entiers. Elle pèse maintenant 15 kg.

Tatihou pèse aujourd’hui 13 kg. Elle mange seule depuis hier, elle est nourrie de poissons entiers 4 fois par jour, qu’elle attrape et mange dans son petit bassin. Elle partage sa quarantaine avec Ilette.

Arrivée déshydratée, Tatihou a retrouvé de l’énergie. Elle est nourri de bouillies de poissons plusieurs fois par jour.

Jeune femelle de Phoque veau-marin, séparée prématurément de sa mère, retrouvée au Hourdel. Alors âgée de 2 jours et pesant 12 kg, elle est entrée au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Picardie Nature le 29 juin 2012.

Elle est le second phoque a être accueilli cette année !

Tatihou : elle doit son nom à une île située dans le département de la Manche. D’une superficie de 29 hectares, elle est accessible à pied à certaines marées basses. L’île appartient aujourd’hui au Conservatoire du littoral et n’est plus habitée de manière permanente. Elle est cependant très visitée, notamment pour sa tour de Tatihou et sa jumelle la Hougue (sur la côte à Saint-Vaast) construites en 1694 par un élève de Vauban afin de défendre la baie de Saint-Vaast contre les agresseurs. Les fortifications se poursuivront jusqu’au XIXe siècle. Ces tours sont inscrites, avec treize autres sites fortifiés par Vauban, au patrimoine mondial de l’humanité le 7 juillet 2008. Trois hectares aux limites du fort ont été établis en réserve ornithologique en 1990. On peut y observer plus de 150 espèces d’oiseaux différentes, en hivernage ou lors des migrations.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50