Triagoz

Triagoz

Espèce :
Phoque veau-marin

Sexe :
Mâle

Naissance :
environ 5 juillet 2012

Echouage :
10 juillet 2012
dans les bouchots au nord de la Réserve Naturelle

Motif d’échouages :
Jeune séparé prématurément de sa mère

Poids à l’arrivée :
10 kg

Tous les phoques du centre de soins se portent bien. Nous les avons pesé ce mercredi, Triagoz présente un poids de 35,6 kg.
Ils ont bien profité des bassins extérieurs pour se muscler et se constituer une bonne couche de graisse. A présent, ils sont prêts à retrouver leur milieu naturel.
Tous les phoques seront revus par le vétérinaire dimanche matin avant d’être mis en caisse et transportés à la pointe du Hourdel.

Triagoz est en bonne condition physique et il pèse 33,3 kg.
Cette semaine, tous les phoques actuellement en soins au centre, ont été équipés d’une plaque colorée, collée sur les poils, sur l’arrière de la tête. Celle de Triagoz est blanche et orange. Ces plaques permettront une reconnaissance visuelle des phoques lorsqu’ils seront en milieu naturel. Ils seront alors facilement identifiables lorsqu’ils seront observés en train de nager ou de se reposer au sein de la colonie sur les bancs de sable émergés à marée basse. Les plaques étant collées sur le poil, elles tomberont à la prochaine mue, soit en début d’été 2013.

 

Triagoz est toujours en bonne santé. Cette semaine il pèse près de 31 kg.
Il se dépense beaucoup en nageant très vite et en jouant avec ses congénères.

Triagoz se porte très bien et il pèse aujourd’hui 28 kg.
Il est souvent le premier à s’installer sur le reposoir du bassin pour profiter du soleil.
Les phoques du centre de sauvegarde sont en pleine croissance, ils sont nourris de harengs entiers et en consomment en moyenne 2,5 kg par jour.

Triagoz continue de grossir et affiche cette semaine un poids de 25,7 kg.
A présent, les dix jeunes phoques du centre de soins sont en bassins extérieurs :
Triagoz partage le grand bassin extérieur avec Ilette, Bono, Makatéa, Tatihou, Taveeg, Gargalo et Oléron. Le petit bassin est occupé par Tibidy et Piana.
Les phoques suivent tous plus ou moins le même rythme, qui consiste à se nourrir, alterner des moments de nage, de jeux et de repos. Ils profitent du bassin le matin, et ils s’installent sur le reposoir au soleil l’après-midi et une partie de la nuit.

Triagoz va bien et pèse maintenant près de 23 kg.
En compagnie de ses congénères, il passe une bonne partie de ses journées sur le reposoir du bassin à prendre le soleil.

Lors de la visite vétérinaire hebdomadaire de ce jour, Triagoz a été de nouveau équipé d’une bague à la nageoire postérieure gauche. Cette bague numérotée permettra de l’identifier en bassin extérieur au centre de soins, mais elle pourra aussi permettre de le reconnaître en milieu naturel.

Demain, Taveeg et Gargalo rejoindront Triagoz et les autres dans le grand bassin extérieur du centre de soins.

Triagoz est en forme, sa plaie à la palmure est parfaitement cicatrisée. Il pèse dorénavant près de 21 kg. Après avoir passé une semaine seul en quarantaine, il a rejoint Ilette, Tatihou, Bono et Makatéa dans le grand bassin extérieur.

Les phoques vont pouvoir profiter du soleil prévu cette semaine pour faire le plein d’énergie !

Triagoz se porte bien et pèse maintenant 17 kg.
Il est toujours en quarantaine car il a une petite plaie à la nageoire, qui s’est infectée et qui nécessite un nettoyage deux fois par jour.

Triagoz devrait rejoindre Makatéa d’ici peu dans le petit bassin extérieur, dès que ses soins seront terminés.

Depuis une semaine, Triagoz se nourrit seul de poissons entiers, qui lui sont distribués 4 fois par jour dans son petit bassin. Il partage toujours sa quarantaine avec Makatéa.
Lors de la visite vétérinaire hebdomadaire de ce jour, Triagoz a été équipé d’une bague à la nageoire postérieure gauche. Cette bague numérotée permettra de l’identifier lorsqu’il sera en bassin extérieur au centre de soins, mais elle pourra aussi permettre de le reconnaître en milieu naturel.
Triagoz se porte bien et pèse maintenant 15 kg. Il rejoindra Ilette, Tatihou et Bono d’ici peu dans le grand bassin extérieur.

Triagoz est dorénavant nourri de harengs entiers. Au début par gavage, il les prends à la main depuis 2 jours.
Il est en bonne santé et devrait bientôt réussir à se nourrir seul. Il a accès à sa baignoire de quarantaine avec Makatea presque toute la journée et les phoques passent la nuit au sec sous leur lampe infra-rouge.
Triagoz a bien profité de cette semaine, il pèse maintenant 15 kg.

Triagoz se porte bien.
Il est nourri 4 fois par jour de bouillies de poissons. Il a reçu aujourd’hui son premier hareng entier. D’ici peu il ne sera nourri que par gavage. En parallèle, nous le laisserons quelques heures par jour, seul dans son petit bassin de quarantaine, avec des poissons, afin de l’inciter à manger seul. Il pèse maintenant 11,5 kg.
Il partage sa quarantaine avec Makatéa avec qui il joue gaiement.

Après avoir été réhydraté toutes les quatre heures pendant une journée, Triagoz est dorénavant nourri de bouillies de harengs. Il a déjà pris 1 kg depuis son entrée au centre de soins. Il suit actuellement un traitement antibiotique pour une infection à la base du cordon ombilical. Il est seul dans sa quarantaine.

Triagoz doit son nom à un archipel au large de la côte nord de la Bretagne, en France. Les Triagoz se situent à l’ouest des Sept-îles. L’archipel est constitué d’une dizaine d’îlots. Le plus grand, Guen Braz, abrite le phare des Triagoz, construit sous la direction des ingénieurs Dujardin et Pelau entre 1861 et 1864, date à laquelle il fut mis en service.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50