Corail

Corail

Jeune femelle de Phoque veau-marin échouée à Saint-Quentin-en-Tourmont dans la Réserve Naturelle de la baie de Somme. Elle mesurait 105 cm pour un poids de 16 kg. Elle était affaiblie, amaigrie et présentait une pyodermite.

Corail a retrouvé la baie de Somme cet après-midi, sous une pluie fine...

Corail pèse maintenant plus de 35kg.
Nous avons profité de la visite vétérinaire pour l’équiper d’une plaque de couleur jaune et bleue.
Cette plaque est collée sur les poils. Elle tombera à la prochaine mue, soit en début d’été 2014.
Cette marque permettra de reconnaître Corail dans son milieu naturel.

Corail est en bonne santé et continue de poursuivre sa croissance.
Elle est très méfiante et ne remonte que rarement sur le reposoir. Elle passe donc le plus clair de son temps dans l’eau : à nager à toute vitesse, à manger ou à dormir.
Cela ne l’empêche pas de prendre du poids, car la balance affiche cette semaine 32, 5 kg.

Corail est en bonne forme et continue de prendre du poids.
Elle pèse cette semaine 27,6 kg.
Hier, nous avons profité de la visite vétérinaire, pour la baguer à la nageoire postérieure droite. Il s’agit d’une petite bague en plastique blanche (1cm x 4cm) qui est numérotée ( n° 426) et qui pourrait permettre de l’identifier ultérieurement en milieu naturel.

Corail se porte bien et elle a un bon appétit.
Elle pèse cette semaine 23,6 kg.
Elle est à présent dans le grand bassin extérieur.
Corail peut maintenant nager comme elle le souhaite et ainsi bien se muscler.

Corail un peu paresseuse ne s’alimentait pas suffisamment en quarantaine. Nous l’avons donc placée en petit bassin extérieur pour la stimuler.
Depuis hier, elle se nourrit désormais seule.
La visite vétérinaire d’aujourd’hui montre qu’elle est en bonne santé.
Elle pèse maintenant 19,4 kg.

Corail est en bonne santé. Cette semaine elle est passée de la bouillie aux poissons entiers, elle a bien mangé.
Elle pèse maintenant 18,1 kg.
Elle a accès à son bassin de quarantaine plus de 5 heures par
jour. Les soigneurs lui laissent des poissons à disposition dans l’eau
pour la stimuler à apprendre à se nourrir seule.
Entre temps, elle profite de la chaleur de la lampe infra-rouge pour se
réchauffer et épaissir sa couche de graisse.

Corail pèse 16 kilos et reprends des forces petit à petit. Elle a quotidiennement de belles lunettes (contour des yeux humide), ce qui est la preuve d’une bonne hydratation. Sa pyodermite est en bonne voie de guérison, et les plaies se résorbent bien. Depuis vendredi dernier, elle est nourrie de Harengs entiers que les soigneurs lui donnent à la main dans l’eau.

Corail est nourrie de bouillies de poissons par sonde œsogastrique. Le vétérinaire lui a prescrit un traitement antibiotiques ainsi que des nettoyages complets du corps matin et soir. Corail se porte mieux qu’à son arrivée, elle aura bientôt accès à son bassin de quarantaine quelques heures par jour.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50