Topaze

Topaze

jeune phoque veau-marin mâle de 93 cm et 11 kg. Il s’est échoué prématurément séparé de sa mère le 27 juin 2013 au Crotoy. Il a été signalé par l’hôtel des tourelles et la police municipale.

Topaze et 6 de ses congénères ont retrouvé la mer en cette belle journée, devant un public venu en nombre.

Topaze s’est encore bien dépensé cette semaine et jouait très souvent avec Saphir.
À quelques jours de retrouver son milieu naturel, il conserve toujours son statut de phoque le plus imposant du bassin. Il affiche dorénavant 43,2 kilos sur la balance. Hier, lors de la visite vétérinaire hebdomadaire, ce dernier a confirmé que Topaze était en pleine forme. Dimanche, Topaze sera ausculté par l’équipe de soigneurs une dernière fois avant d’entrer dans sa caisse et d’être transporté jusqu’à la pointe du Hourdel. Accompagné de six de ses congénères, les phoques vont retrouver la mer.

Cette semaine Topaze dormait souvent dans l’eau, sous le reposoir du bassin, en faisant « la bouteille ». Il affichait un poids de 41,2 kilos hier sur la balance. Nous avons profité de la visite vétérinaire, pour lui poser une plaque colorée au sommet du crâne. Cette plaque est collée sur les poils. Elle permettra de le reconnaître dans son milieu naturel. Celle de Topaze est orange et blanche. Cette marque tombera à la prochaine mue, soit en début d’été 2014.
Il s’agit d’une marque visuelle et non d’une balise, aussi, nous sollicitons toutes les personnes à nous transmettre leurs observations d’un phoque portant une plaque. Les années précédentes, des observations nous avaient été rapportées en baie de Somme mais aussi au Tréport, à Dieppe, à Wimereux, dans les estuaires de l’Authie et de la Canche et même dans le fleuve Somme à Abbeville !

Lors de la pesée hebdomadaire, Topaze affichait un poids de 38,7 kilos. Il a donc largement rattrapé Rubis c’est maintenant le phoque le plus imposant du centre de soins.
C’est également le phoque le plus sociable avec ses congénères de bassin. Chaque jour, il passe le longs moments de tendresse avec chacun de ses compagnons.

Topaze est en forme et il pèse aujourd’hui 35,5 kilos.
Il rythme ses journées de la façon suivante : le matin, il joue dans l’eau avec ses congénères et l’après-midi il se chauffe au soleil sur le reposoir du bassin, jusqu’à la tombée de la nuit. Les heures passées dans l’eau lui permettent de se muscler avant de rejoindre son milieu naturel.
Depuis l’arrivée de Perle dans le grand bassin, les neuf phoques accueillis au centre de sauvegarde sont rassemblés dans le même espace. Ainsi, c’est au même rythme que leurs congénères, qu’ils peuvent continuer tranquillement leur croissance.

Topaze est en grande forme, il a pris 3,1 kilos depuis la dernière pesée et atteint maintenant 32,1 kilos. Il était souvent dans l’eau cette semaine, et dormait en faisant « la bouteille » sous le reposoir.
Topaze est toujours en compagnie de différents congénères de jeu qu’il aime transporter sur son dos lorsqu’il traverse le bassin à la nage.

Topaze a passé beaucoup de temps sur le reposoir au soleil cette semaine. Cela lui a permis de synthétiser de la vitamine D et d’épaissir sa couche de graisse. Il a alors gagné 4,4 kilos depuis vendredi dernier, et pèse dorénavant 29 kilos.
Il est nourri trois fois par jour, en même temps que les huit autres phoques du bassin. Le hareng reste leur seule alimentation puisque cette espèce de poisson est très riche en protéines et en graisses. Le contact avec les soigneurs et les aide-soigneurs écovolontaires est réduit à quelques minutes au moment des nourrissages, pour préserver le comportement sauvage des animaux. Ainsi lorsque les phoques retrouveront leur milieu naturel, ils se réintégreront vite à la colonie.

Topaze pèse maintenant 24,6 kilos, il a grossi de 4,6 kilos cette semaine. Il partage dorénavant son bassin avec deux autres phoques : Onyx et Quartz, qui sont arrivés dans cet espace hier.
Lors de la visite vétérinaire hebdomadaire, une bague a été posée à tous les phoques du bassin.
Topaze porte le numéro 418, au niveau de sa palmure arrière gauche. Cette marque permettra son identification, en cas de ré-échouage après sa remise en milieu naturel, et cela pendant de nombreuses années.

Topaze a gagné 2,5 kilos depuis la semaine dernière. Depuis qu’il est dans le petit bassin extérieur il s’est bien musclé en nageant et en jouant avec Rubis, Ambre et Grenat. Il a également passé de longues après-midis au soleil, ce qui lui a permis d’accroître sa couche de graisse. Grâce à cela il a pu gagner le grand bassin extérieur du centre de soins hier, accompagné de ses 3 congénères de petit bassin. Saphir et Agate ont également rejoint les quatre phoques dans ce bassin. Depuis, la journée est rythmée par des moments de nage à toute vitesse et de socialisation entre ces six phoques.

Topaze a pris 3,5 kilos.
Cette semaine, il avait accès son bain de quarantaine 24h/24 et depuis le 22 juillet il se nourrit seul. Hier soir, il a été transféré dans le petit bassin extérieur avec 3 de ses congénères : Rubis, Ambre et Grenat. Ils vont utiliser pleinement cet espace plus grand pour nager et profiter du soleil.

Topaze pèse maintenant 14 kilos. Il est nourri de harengs que les soigneurs lui donnent à la main dans l’eau 4 fois par jour. Il a dorénavant accès à sa baignoire de quarantaine 9 heures par jour. Il joue vigoureusement dans l’eau avec Rubis. Un poisson est régulièrement laissé dans son bassin pour le stimuler à se nourrir seul.

Topaze est maintenant nourri de poissons entiers, 4 fois par jour. Ses poissons lui sont administrés par gavage car il ne sait pas encore manger seul. Après chaque repas, nous le laissons seul dans son petit bassin de quarantaine avec un poisson pour le stimuler à manger seul. Il pèse dorénavant 13 kg.


Comme chaque vendredi, Topaze a fait l’objet de la consultation vétérinaire hebdomadaire. Il est en pleine forme. Il est nourri de bouillies de poissons 4 fois par jour, et à chaque repas il profite quelques minutes de son petit bassin de quarantaine pour nager. Il est avec Rubis.

Topaze est probablement né à la marée haute de 3h du matin sur la plage du Crotoy. Ce sont des clients de l’hôtel des tourelles qui ont été réveillés par ses cris... surveillé de loin pendant plusieurs heures, il était toujours seul à 8h30 et appelait sa mère. A plusieurs centaines de mètres du chenal, il n’avait aucune chance de survie sans l’intervention du centre de sauvegarde. Topaze est actuellement en quarantaine, il présente une infection ombilicale : il suit donc un traitement antibiotiques. Il est nourri de bouillies de poissons 4 fois par jour.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50