Maroni

Maroni

Maroni est un jeune mâle de Phoque veau-marin qui s’est échoué sur la commune de Le crotoy le 02 juillet. Âgé d’une petite semaine, Maroni mesure 90 cm pour 10,7 kg au moment de son échouage.

Maroni pèse dorénavant 36 kg et est maintenant prêt à retrouver son milieu naturel.
Il a donc été placé dans une caisse et a été transporté jusqu’à la plage du Hourdel. Son "parrain complet" lui a ouvert la porte de la caisse. Maroni est sorti rapidement et a rejoint l’eau du chenal, par lequel le flot rentrait en baie de Somme, créant quelques vagues. Il a nagé quelques instants le long de la berge, jetant régulièrement un oeil à Danube qui n’était pas pressé de retrouver la mer ! Enfin, Danube l’a rejoint et les deux phoques se sont aventurés dans l’estuaire.

Maroni se porte à merveille et atteint maintenant un poids de 33,8 kilos.
Il a passé beaucoup de temps dans l’eau, et il était très souvent accompagné de Minho.
Cette semaine, les deux phoques préféraient dormir en bouteille sous le reposoir, plutôt que d’y remonter, aux côtés de leur congénères.

Les nombreuses heures passées sur le reposoir au soleil ont été bénéfiques pour Maroni. Il affiche maintenant un poids de 30,7 kilos sur la balance et le vétérinaire l’a trouvé en pleine forme.
Nous avons profité de cette visite vétérinaire, hier après-midi, pour poser une plaque colorée au sommet du crâne de Maroni. Cette plaque est collée sur les poils et de couleur verte pour Maroni. Elle permettra de le reconnaître dans son milieu naturel. Cette marque tombera à la prochaine mue, soit en début d’été 2015.
Il s’agit d’une marque visuelle et non d’une balise, aussi, nous sollicitons toutes les personnes à nous transmettre leurs observations d’un phoque portant une plaque.

Maroni est l’un des phoques les plus imposants du centre de sauvegarde. Il affichait un poids de 27,8 kilos sur la balance hier, lors de la visite vétérinaire hebdomadaire. Maroni a été très joueur cette semaine. Se faisant souvent entraîner par Danube, les deux phoques jouaient alors plusieurs heures en se poursuivant, puis en remontant sur le reposoir à grande vitesse, gênant parfois même d’autres congénères qui se reposaient calmement au soleil...

Maroni se porte très bien et a presque gagné 4 kilos cette semaine. Il pèse maintenant 24,3 kilos.
Après chaque repas, ayant avalé quelques harengs, Maroni s’endormait dans l’eau en position de la « bouteille ».
En revanche, dès que le soleil se mettait à briller, Maroni préférait remonter sur le reposoir. Il se plaçait souvent entre Mississippi et Nil pour profiter des nombreux bienfaits du soleil.

Maroni est le phoque du centre de soins qui a pris le plus de poids cette semaine : presque 5 kilos. Il atteint maintenant un poids de 20,4 kilos. Sa première semaine en grand bassin a donc été réellement bénéfique pour lui. Il partage maintenant cet espace avec 6 nouveaux phoques. Maroni profite autant de ses moments de farniente sur le reposoir que des moments de jeu dans le bassin.
Maroni reste toute fois assez solitaire, hormis avec sa compagne de quarantaine Volga.

Maroni pèse maintenant 15,5 kilos. Sa couche de graisse s’est épaissie et il est en bonne santé. Mercredi dernier, c’est donc accompagné de Volga, que Maroni a été transféré dans le grand bassin extérieur du centre de soins. Les deux phoques partagent maintenant leur espace avec Danube, qui était très intrigué par leur présence. Les trois phoques s’entendent bien, mais Volga et Maroni restent toujours très proches l’un de l’autre.

Maroni a gagné un kilo cette semaine. Il pèse 14,3 kilos à ce jour. Tout comme Volga, les deux phoques passent de longues heures à jouer dans leur petit bassin de quarantaine. Après quelques heures de jeu, ils s’endorment tous deux dans leur petit bassin, ou sous la lampe infrarouge. Maroni et Volga ne se quittent jamais, et reproduisent l’un envers l’autre, le comportement qu’ils auraient eu avec leur mère en milieu naturel.

Maroni va bien, le vétérinaire l’a trouvé en pleine forme. Maroni affichait un poids de 13,3 kilos sur la balance cette semaine. Il se nourri toujours bien et ne laisse jamais un poisson lors de ses repas. Comme la plupart de autres phoques du centre de soins, Maroni est nourri trois fois par jour, à 7h, 15h et 20 heures. Ses repas sont uniquement constitués de hareng, qui est un poisson très riche. Cela devrait lui permettre de se constituer rapidement une bonne couche de graisse avant son retour en milieu naturel.

Maroni est en pleine forme et pèse maintenant 12,5 kilos. Cette semaine, il a appris à se nourrir seul et il se débrouille très bien. Dorénavant, il n’a plus besoin de l’aide de soigneurs pour attraper ses poissons. Nous espérons que Volga prendra bientôt exemple sur lui pour faire de même !
Maroni et Volga ont maintenant accès à leur petit bassin de quarantaine de jour comme de nuit.

Cette semaine, Maroni et Volga avaient accès à leur bain de quarantaine plus de 7 heures par jour. Ces deux phoques sont les plus joueurs du centre de soins. Ils passent leur temps à se mordiller. Dès qu’ils ont accès à leur bassin de quarantaine, un poisson est laissé dans l’eau. Cela devrait les stimuler à se nourrir seuls.

Maroni est en forme. Il est maintenant nourri uniquement de poissons entiers que les soigneurs lui donnent à la main dans l’eau. Accompagné de Volga, il a accès à son petit bassin de quarantaine environ 5 heures par jour.

Maroni reprend des forces grâce aux bouillies de poissons qui lui sont données quatre fois par jour. Il mangera ses premiers poissons entiers cette semaine et cela l’aidera à prendre du poids. Il n’a pas encore accès à son petit bassin de quarantaine pour lui éviter de dépenser de l’énergie. Sa bague blanche numérotée 433 nous permettra, plus facilement, de le reconnaître lorsqu’il sera en milieu naturel.

Maroni et Volga partagent la même quarantaine. Ils s’entendent bien et sont plutôt câlins l’un envers l’autre afin de compenser l’absence maternelle. Tous deux sont nourris de bouillies de poissons 5 fois par jour à l’aide d’une sonde.

Maroni est encore déshydraté, fatigué et affaibli suite à son échouage.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50