Nil

Nil

Nil s’est échoué au Crotoy le samedi 28 juin. C’est un petit mâle de Phoque veau-marin séparé prématurément de sa mère.

Nil pèse dorénavant 28 kg et est maintenant prêt à retrouver son milieu naturel.
Il a donc été placé dans une caisse et a été transporté jusqu’à la plage du Hourdel le dimanche 26 octobre. C’est en compagnie de Mississippi, Garonne, Léna, Authie et Tana qu’il a retrouvé la baie de Somme devant plusieurs centaines de personnes, lors d’un relâcher publique.

Nil se porte très bien. Il continue de prendre du poids et pèse aujourd’hui 26,1 kilos. C’est le phoque qui présente le plus petit gabarit du bassin, mais il est très vif.
Nil a passé beaucoup de temps à nager cette semaine, le plus souvent accompagné d’Authie.
Cependant dès que le soleil faisait son apparition, Nil remontait faire la sieste sur le reposoir.

Comme tous les phoques du grand bassin, Nil est en excellente santé.
Lors de la dernière visite vétérinaire, il affichait un poids de 25,9 kilos sur la balance.
Cette semaine, Nil a fait de nombreuses longueurs sur le dos, souvent accompagné de Volga. Ils faisaient ainsi un aller sur le dos et le retour sur le ventre.

Nil pèse dorénavant 24 kilos et est toujours en pleine forme.
Cette semaine, Nil a passé beaucoup de temps sur le reposoir, préférant rester bien au sec.
Il est toujours proche de son ancien compagnon de quarantaine Mississippi, les deux phoques se reposent souvent côte à côte.

Nil affichait un poids de 23,8 kilos sur la balance hier et le vétérinaire l’a trouvé en pleine forme. Cette semaine, dès que le soleil faisait son apparition Nil remontait rapidement sur le reposoir. Il était souvent accompagné de Garonne et de Mississippi.
Nous avons profité de la visite vétérinaire d’hier après-midi, pour coller une plaque de couleur jaune et bleue au sommet du crâne de Nil. Celle-ci nous permettra de le reconnaître dans son milieu naturel. Cette marque tombera à la prochaine mue, soit en début d’été 2015.
Il s’agit d’une marque visuelle et non d’une balise, aussi, nous sollicitons toutes les personnes à nous transmettre leurs observations d’un phoque portant une plaque.

Nil se porte bien et pèse maintenant 22,6 kilos. Nil est d’un petit gabarit et donc l’un des plus petits phoques du bassin. Cependant, cette semaine il n’hésitait pas à jouer avec Mississippi. Parfois Garonne se joignait à eux, c’est un phoque plus imposant qu’eux ! Les phoques se poursuivaient alors sous l’eau, puis se mordillaient, mais sans jamais se causer une égratignure.

Nil atteint maintenant un poids supérieur à 20 kilos puisqu’il affichait 20,9 kilos sur la balance lors de la dernière visite vétérinaire. Cette semaine dans le grand bassin a donc été bénéfique pour lui, et sa couche de graisse s’est bien épaissie. Nil s’est bien acclimaté à son nouvel environnement, n’hésitant plus à se prélasser hors de l’eau aux côtés d’autres phoques.

Nil se porte bien. Cette première semaine qu’il a passé dans le grand bassin lui a été profitable et il affichait un poids de 18,7 kilos sur la balance hier. Il a passé beaucoup de temps dans l’eau. L’après-midi, lorsque le soleil brillait, Nil montait sur le reposoir avec ses congénères. Cependant, encore un peu méfiant de ce nouvel environnement, Nil ne s’aventurait jamais très haut sur le reposoir et restait toujours très près du bord, les palmures postérieures dans l’eau, prêt à s’y réfugier en cas de peur.

Nil pèse actuellement 15,5 kilos, soit presque 3 kilos de plus que la semaine précédente.
Son traitement contre la dermatite est terminé. Les rayons du soleil lui ont permis d’augmenter considérablement sa couche de graisse. C’est grâce à cela que Nil a pu rejoindre le grand bassin extérieur hier après-midi. Il peut maintenant profiter pleinement de ce grand bassin avec ses 8 autres congénères. Nil adore naviguer dans tout le bassin avec Léna sur son dos.

Depuis plusieurs jours, Nil présente une dermatite qui est associée à une perte de poils. Cela ne l’a pas empêché de grossir, et il pèse maintenant 12,6 kilos. Le vétérinaire a prescris un traitement antibiotique à Nil pour éviter une infection due à sa dermatite. Les médicaments sont alors cachés dans les poissons, et Nil ne remarque même pas leur présence.
Mercredi, c’est accompagné de Mississippi, que Nil a rejoint l’une des plus grande quarantaine du centre. Depuis leur plateau, les deux phoques peuvent maintenant profiter des rayons du soleil.

Nil se porte bien. Il affichait un poids de 12 kilos sur la balance hier, lors de la visite vétérinaire. Après chaque repas, il aime venir se reposer sous la lampe infrarouge. Cela va lui permettre de se constituer plus rapidement une couche de graisse assez épaisse pour affronter l’hiver qu’il passera dans son milieu naturel.

Nil se porte bien. Il est très vif et mange toujours sa ration de poissons en quelques minutes. Il est maintenant nourri trois fois par jour de harengs, qu’il mange en entier. Le hareng est un poisson très gras qui devrait permettre à Nil de prendre du poids rapidement, en se constituant une bonne couche de graisse. Bien qu’il ait toujours l’accès à son bassin de quarantaine, la nuit il préfère dormir sur le plateau, auprès de Mississippi.

Nil a très bon appétit, ce qui lui a permis de prendre 2 kilos cette semaine. Le vétérinaire qui passe une fois par semaine au centre de sauvegarde, l’a trouvé en pleine forme aujourd’hui même.
Il joue souvent avec Mississippi dans son petit bassin de quarantaine. Les deux phoques peuvent maintenant profiter de jour comme de nuit de cet espace aquatique.

Depuis hier, Nil est capable d’attraper ses poissons sous l’eau, sans l’aide des soigneurs. Chaque après-midi, Nil et Mississippi jouent pendant des heures dans leur bassin de quarantaine. Les deux phoques passent la nuit, sur leur plateau de quarantaine, sous une lampe infra-rouge afin de leur éviter de perdre de l’énergie pour la thermorégulation.

Nil se porte bien. Il est maintenant nourri uniquement de poissons que les soigneurs lui donnent à la main dans l’eau. Il commence à profiter de son petit bassin de quarantaine auquel il a accès chaque après-midi. Un poisson y est laissé pour le stimuler et lui apprendre à manger seul. Aujourd’hui, il a rejoint Mississippi dans une quarantaine plus grande.

Nil pèse 9,4 kilos et il est très vif. Cette semaine il était nourri alternativement de bouillies de poissons et de poissons entiers. Il n’a pas encore accès à son petit bassin de quarantaine pour éviter de perdre de l’énergie. Il est maintenant muni d’une bague blanche numérotée 430. Celle-ci est nécessaire pour le reconnaître dans le milieu naturel.

Nil est seul dans sa quarantaine. Après des débuts difficiles, il reprend des forces, même s’il fait quelques fois des pics de fièvre.

Arrivé dans un état de déshydratation et de fatigue très avancés, Nil est réhydraté toutes les 3 heures depuis son arrivée.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50