Oural

Oural

Jeune Phoque veau-marin prématurément séparé de sa mère, Oural a été signalé le 26 juin dans le port de St-Valery-sur-Somme. Il mesure 85 cm pour 8,7 kg. La présence d’une crête de lanugo sur son dos indique que ce phoque est né prématurément.

Oural pèse dorénavant 34 kg et est maintenant prêt à retrouver son milieu naturel.
Il a donc été placé dans une caisse et a été transporté jusqu’à la plage du Hourdel. Son "parrain complet" lui a ouvert la porte de la caisse. Oural est resté quelques temps à regarder les vagues du fond de sa caisse. Enfin, il s’est décidé à sortir et à traverser les quelques mètres de galets qui le séparait de l’eau. Il a alors rejoint Volga. Les deux phoques sont restés un moment en bordure d’eau avant de s’éloigner chacun de leur côté.

Oural se porte très bien et pèse dorénavant 30,2 kilos.
Cette semaine, Oural a passé beaucoup de temps à jouer avec Danube. Entre deux longueurs les deux phoques se mordillaient les palmures. Chaque après-midi, Oural remontait sur le reposoir, souvent aux cotés de Volga.

Oural est toujours en bonne santé et affichait un poids de 28,2 kilos sur la balance hier.
Cette semaine, Oural préférait dormir dans l’eau plutôt que de remonter sur le reposoir.
Nous avons profité de la visite vétérinaire d’hier après-midi, pour coller une plaque de couleur rouge au sommet du crâne d’Oural. Celle-ci nous permettra de le reconnaître dans son milieu naturel. Cette marque tombera à la prochaine mue, soit en début d’été 2015.
Il s’agit d’une marque visuelle et non d’une balise, aussi, nous sollicitons toutes les personnes à nous transmettre leurs observations d’un phoque portant une plaque.

Oural est en pleine forme et atteint maintenant un poids de 27,3 kilos. Cette semaine en petit bassin avec Danube a été très bénéfique pour lui. Auparavant méfiant pour remonter seul sur le reposoir, Oural ne s’y aventurait presque jamais. Mais cette semaine, Danube l’y entraînait quotidiennement, et les deux congénères profitaient alors chaque jour des bienfaits des rayons de soleil.
Hier après-midi Danube et Oural ont rejoint le grand bassin extérieur. Oural dispose maintenant d’un espace plus grand pour nager auprès de 9 autres congénères.

Oural se porte très bien. Il affichait un poids de 24,5 kilos sur la balance hier et le vétérinaire l’a trouvé en pleine forme. Grâce à cette bonne évolution, Oural a été transféré dans un autre bassin extérieur du centre. Il y a fait la rencontre de Danube et était très intrigué par sa présence. Oural étant né prématurément, il n’avait pas encore eu l’occasion de partager son espace avec d’autres phoques. Ainsi, il va pouvoir profiter pleinement de cet espace et nager en compagnie d’un autre congénère.

La sortie en petit bassin extérieur a été très bénéfique pour Oural. En effet il a pris 3,3 kilos cette semaine et pèse 22 kilos à ce jour. Il est important de suivre l’évolution du poids des phoques en centre, pour s’assurer de leur bonne croissance. Ainsi, nous pesons tous les phoques chaque semaine, lors de la visite vétérinaire.
Ces derniers jours, Oural a passé beaucoup de temps dans l’eau, préférant dormir en position dite de la « bouteille » : il restait donc dans le bassin, à la verticale, le nez dépassant de la surface de l’eau.

Oural a pris plus de deux kilos cette semaine et pèse maintenant 18,7 kilos. Oural n’a plus de traitements médicaux et il est en pleine forme. Sa couche de graisse était assez épaisse, il a donc été transféré dans le petit bassin extérieur. Oural peut maintenant profiter d’un espace plus grand pour nager, et d’un reposoir pour profiter du soleil.

Oural est toujours en pleine forme. Cette semaine il a pris plus de 1 kilo, et pèse maintenant 15,6 kilos. Bien que sa couche de graisse se soit épaissie, il apprécie toujours la chaleur de sa lampe infrarouge, et reste sur son plateau de quarantaine la nuit.
Les derniers boutons qui s’étaient développés sur la langue de Oural sont maintenant en nette régression. Chaque jour, les soigneurs vaporisent un spray buccal antiseptique à Oural et ceci jusqu’à la disparition de ces boutons.

Oural est en pleine forme. Il a toujours bon appétit et il affichait un poids de 14,5 kilos sur la balance hier. Le vétérinaire est très optimiste concernant la régression de sa dermatite. Ainsi, les traitements antibiotiques de Oural sont terminés depuis quelques jours.
Il faut maintenant que Oural se constitue une bonne couche de graisse avant de pouvoir rejoindre le petit bassin extérieur.

Oural se porte bien. Sa dermatite est maintenant en régression et les boutons sont de moins en moins apparents sur sa tête et dans son cou. Il est nourri trois fois par jour de poissons entiers, ce qui lui a permis de prendre 1 kilo cette semaine.
Comme Oural est en forme, nous lui laissons l’accès libre à son petit bassin de quarantaine de jour comme de nuit. Cependant, il préfère dormir au sec sur son plateau plutôt que dans l’eau.

Oural est toujours sous traitements pour ses problèmes cutanés. D’un caractère doux, il est très patient et accepte bien les traitements qui consistent à désinfecter ses plaies unes à unes, deux fois par jour. Malgré cela, il est vif et mange bien. Il pèse aujourd’hui 12,1 kilos.

Malgré l’apparition de nouveaux boutons, Oural est en bonne forme. Ceux-ci ne l’empêchent pas de bien s’alimenter et de prendre un peu de poids. Son infection est virale mais il a un traitement antibiotique pour quelques jours afin d’éviter les éventuelles surinfections. Il a accès à son bassin de quarantaine environ 9 heures par jour. La nuit il dort sur le plateau de sa quarantaine pour éviter de perdre trop d’énergie en dormant dans l’eau.

Oural est en bonne forme. À chaque nourrissage il profite quelques minutes de son petit bassin de quarantaine. Cette semaine il a appris à se nourrir seul, il n’a maintenant plus besoin de l’aide des soigneurs pour attraper ses poissons sous l’eau.

Oural pèse 10,2 kg. Bien qu’il ait toujours des boutons, ceux-ci ne le démangent pas et cela ne l’empêche pas de s’amuser dans son bain dès qu’il y a accès. Il est maintenant nourri de poissons entiers que le soigneur lui donne à la main dans l’eau. Il a été bagué et possède le numéro 428. Il s’agit d’une petite bague en plastique blanche, fixée au niveau des nageoires postérieures, qui pourrait permettre de l’identifier en milieu naturel.

Oural est seul dans sa quarantaine. Il est nourri 4 fois par jour de bouillies de poissons. Ces derniers jours Oural a fait quelques montées en température. Il présente aujourd’hui quelques boutons qui sont nettoyés deux fois par jour avec un shampooing antiseptique. Il pèse maintenant 9,7 kg.

Oural présentait un long cordon ombilical lors de sa découverte, il est probablement né dans la matinée.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50