Argousier

Argousier

jeune Phoque veau-marin mâle de 104 cm pour 13,7 kg. Argousier a été découvert échoué sur la plage de Cayeux-sur-mer, par un promeneur le samedi 5 septembre. Âgé de près de 2 mois, Argousier était très amaigri et déshydraté. Il a été récupéré et transporté au centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie Nature.

C’est par un temps automnale et devant une trentaine de personnes (soigneurs, parrains et promeneurs) que le phoque Argousier a retrouvé son milieu naturel :

Après avoir vidé entièrement son bassin extérieur, Argousier a été placé dans une caisse en bois. Il a ensuite été transporté jusqu’à la plage du Hourdel (commune de Cayeux-sur-mer).

Dès l’ouverture de sa caisse, Argousier s’est précipité à l’extérieur et a regagné très rapidement l’eau qui était devant lui.


Il a nagé un long moment à proximité de la plage avant de s’éloigner vers l’intérieur de l’estuaire.


Argousier va très bien, il est maintenant doté d’une bonne couche de graisse.
Il pèse cette semaine 30 kg.
Nous avons profité de la vidange du bassin pour lui poser une plaque colorée au sommet du crâne.
Cette plaque est collée sur les poils.
Elle permettra plus tard, de le reconnaître dans son milieu naturel.
Celle de Argousier est rouge avec une croix blanche.
Cette marque tombera à la prochaine mue, soit en début d’été 2016.


Argousier est en forme.
Il continu de prendre du poids et commence à bien s’arrondir.
La balance affiche aujourd’hui 27,1 kg.


Argousier se porte très bien.
Il est à présent dans le grand bassin extérieur du centre de sauvegarde.
Il peut désormais nager comme il le souhaite et ainsi bien se muscler.
Argousier affiche cette semaine un poids de 24kg.


Argousier est en forme et pèse aujourd’hui 19 kg.
Il est passé à 3 repas par jour afin de limiter les contacts avec les soigneurs. Il a maintenant accès à son bassin de quarantaine jour et nuit.
Nous avons profité de la visite vétérinaire pour baguer Argousier. Il s’agit d’une petite bague en plastique blanche, fixée au niveau de la nageoire postérieure gauche. Cette bague pourra éventuellement permettre de le reconnaître plus tard en milieu naturel. Son numéro est le 451.


Argousier va bien, il commence à prendre du poids et pèse aujourd’hui 15kg.
Il mange 4 fois par jour des harengs entiers qu’il prend seul dans son bassin de quarantaine.
Au cours de cet été 2015, ce sont 87 jeunes Phoques veaux-marins qui sont nés en baie de Somme. Parmi eux, 15 se sont échoués vivants, en détresse, et ont intégrés le centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie Nature, nouvellement déménagé à Abbeville (http://www.picardie-nature.org/protection-de-la-faune-sauvage/centre-de-sauvegarde/phoques/2015-les-phoques-au-centre-de/). 8 autres phoques se sont échoués morts. Ces jeunes se sont, pour la grande majorité, échoués avant l’âge de 48 heures : ils étaient séparés prématurément de leur mère.

Aujourd’hui autonomes pour la nourriture et physiquement prêts à retrouver leur milieu naturel, Pucinnelle, Obione, Silène, Orpin et Oyat, seront remis en baie de Somme ce samedi 19 septembre à 13h45 devant le public.

Retrouvez notre dossier de presse à ce lien : http://l.picnat.fr/hwc

Dans l’attente de vous accueillir,


Argousier récupère bien et ses plaies cicatrisent doucement.
Il mange 4 fois par jour de la bouillie de harengs, et il commence à s’intéresser aux poissons que l’on lui laisse dans son bassin de quarantaine.

Lors de son arrivée, Argousier présentait de multiples petites plaies sur le corps. Il a été réhydraté pendant plusieurs heures avant de goûter aux bouillies de poissons !

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50