Oyat

Oyat

jeune Phoque veau-marin femelle de 88 cm pour 11,5 kg. Oyat a été signalée échouée dans le port du Crotoy ce mercredi 8 juillet. Âgée de moins de 24h et prématurément séparée de sa mère, Oyat a été récupérée et transportée au centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie Nature.

Ce matin, Oyat est auscultée une dernière fois par le vétérinaire : tout va bien, elle est prête à retrouver son milieu naturel !

Oyat, pesant maintenant 34 kg, est placée dans une caisse en bois, sortie du bassin extérieur du centre de sauvegarde, posée sur une remorque et emmenée sur la plage du Hourdel.

Pucinnelle, Obione, Silène, Orpin et Oyat ont retrouvé la mer sous un beau soleil, à l’occasion d’un relâcher public organisé ce samedi 19 septembre, devant environ 1000 personnes.


Oyat va très bien, elle sera pesée et vue par le vétérinaire une dernière fois demain avant son départ.
Au cours de cet été 2015, ce sont 87 jeunes Phoques veaux-marins qui sont nés en baie de Somme. Parmi eux, 15 se sont échoués vivants, en détresse, et ont intégrés le centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie Nature, nouvellement déménagé à Abbeville (http://www.picardie-nature.org/protection-de-la-faune-sauvage/centre-de-sauvegarde/phoques/2015-les-phoques-au-centre-de/). 8 autres phoques se sont échoués morts. Ces jeunes se sont, pour la grande majorité, échoués avant l’âge de 48 heures : ils étaient séparés prématurément de leur mère.

Aujourd’hui autonomes pour la nourriture et physiquement prêts à retrouver leur milieu naturel, Pucinnelle, Obione, Silène, Orpin et Oyat, seront remis en baie de Somme ce samedi 19 septembre à 13h45 devant le public.

Retrouvez notre dossier de presse à ce lien : http://l.picnat.fr/hwc

Dans l’attente de vous accueillir,


Oyat est en bonne forme, elle affiche cette semaine un poids de 31,7 kg.
Nous avons profité de la vidange du bassin pour lui poser une plaque colorée au sommet du crâne.Cette plaque est collée sur les poils. Elle permettra plus tard, de la reconnaître dans son milieu naturel.Celle de Oyat est blanche.Cette marque tombera à la prochaine mue, soit en début d’été 2016.


Oyat va bien, elle continue sa croissance et pèse cette semaine 30,3 kg.
Elle joue de plus en plus avec les autres phoques. Aujourd’hui, elle a fait la connaissance de deux autres congénères, puisque Chou-marin et Arroche ont intégré le grand bassin.


Oyat est toujours en forme. Elle atteint aujourd’hui les 27 kg.Elle semble apprécier la compagnie de Spartine, avec qui elle a passé beaucoup de temps à jouer dans le bassin.


Oyat se porte très bien, elle continue de prendre du poids et pèse aujourd’hui 24,7 kg.
Elle a encore bien profité du reposoir chaque après-midi, même si le soleil n’était pas toujours au rendez-vous.

Oyat est en bonne santé, elle affiche cette semaine 22.7 kg.
Elle suit le rythme des autres phoques du bassin, passant la matinée à jouer dans l’eau et l’après midi à prendre le soleil sur le reposoir.

Oyat va bien. Elle a rejoint le grand bassin extérieur et pèse désormais 20.5 kg. Elle passe de longs moments sous l’eau que ce soit pour manger ou pour dormir. Elle apprécie la compagnie des autres phoques du centre, pour jouer !

Oyat se porte bien, elle pèse aujourd’hui 16,2kg. Elle a très souvent accès à son petit bassin de quarantaine, elle en profite pour jouer dans l’eau et éclabousser partout !

Oyat se porte très bien, elle pèse cette semaine 13,4 kg.
Elle mange 4 fois par jour du harengs entiers qu’elle prend à la main dans son petit bassin.
Elle est maintenant seule dans une nouvelle quarantaine où elle peut accéder à son bassin plusieurs heures par jour.

Oyat est en pleine forme, ses plaies cicatrisent et elle reprend des forces.Elle pèse maintenant 12,6 kg. Elle mange 4 fois par jour de la bouillie de poissons, et va bientôt commencer à prendre du hareng entier. Elle partage sa quarantaine avec Silène et Pucinnelle.

Oyat lors de son échouage au Crotoy, sous le ponton d’accès au port.

Oyat était très fatiguée, elle récupère doucement. Elle présente des plaies sur la tête, probablement dues à une morsure. Elle est sous traitement antibiotique pour éviter une surinfection. Elle mange de la bouillie de poissons 5 fois par jour. Elle pèse aujourd’hui 12.1 kg. Elle a été marquée d’une bague blanche numérotée 447.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50