Séneçon

Séneçon

jeune Phoque veau-marin mâle de 108 cm pour 14,7 kg. Séneçon a été découvert échoué sur la plage de Berck-sur-mer, par un promeneur le lundi 7 septembre. Âgé de près de 2 mois, Séneçon était très amaigri et déshydraté. Il a été récupéré et transporté au centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie Nature.

Séneçon nécessite encore quelques stimulations et un peu de temps pour acquérir l’autonomie pour s’alimenter. Il a été transporté à la LPA de Calais ce mercredi 14 octobre pour y terminer cet apprentissage.


Séneçon va bien malgré le fait qu’il n’est toujours pas décidé à se nourrir seul.
Il passe de plus en plus de temps dans son bassin de quarantaine, parfois sautant des repas afin de l’inciter à manger seul.
Il pèse maintenant 20,2 kg.


Séneçon va mieux, ses plaies cicatrisent bien.
Il peut maintenant avoir accès à son bassin de quarantaine quelques heures par jour, avec des poissons à disposition pour l’inciter à se nourrir seul.
Pour l’instant Séneçon se contente de les regarder, il est donc toujours gavé.
Il pèse aujourd’hui 19,4kg.


L’état de santé de Séneçon est stable et il commence à prendre du poids.
Il pèse aujourd’hui 16,2 kg.
Il est toujours nourri par gavage 4 fois par jour.
Même si il a retrouvé un peu de vigueur, Séneçon reste très coopératif et continu d’endurer ses soins avec une grande patience.


Séneçon reprend un peu de force.
Il est toujours sous traitement antibiotique et nous continuons les soins locaux. Ses plaies commencent doucement à cicatriser.
Il est maintenant gavé 4 fois par jour avec des harengs entiers.
Au cours de cet été 2015, ce sont 87 jeunes Phoques veaux-marins qui sont nés en baie de Somme. Parmi eux, 15 se sont échoués vivants, en détresse, et ont intégrés le centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie Nature, nouvellement déménagé à Abbeville (http://www.picardie-nature.org/protection-de-la-faune-sauvage/centre-de-sauvegarde/phoques/2015-les-phoques-au-centre-de/). 8 autres phoques se sont échoués morts. Ces jeunes se sont, pour la grande majorité, échoués avant l’âge de 48 heures : ils étaient séparés prématurément de leur mère.

Aujourd’hui autonomes pour la nourriture et physiquement prêts à retrouver leur milieu naturel, Pucinnelle, Obione, Silène, Orpin et Oyat, seront remis en baie de Somme ce samedi 19 septembre à 13h45 devant le public.

Retrouvez notre dossier de presse à ce lien : http://l.picnat.fr/hwc

Dans l’attente de vous accueillir,


Séneçon est encore très faible.Il est sous traitement antibiotique et il reçoit 2 fois par jour des soins locaux sur ses multiples plaies.
Il est nourri 4 fois par jour à la bouille de poissons.

A son arrivée, Séneçon présentait de multiples blessures et une inflammation d’une nageoire postérieure. Il était très déshydraté.

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50