Jardinage agroécologique

1ère Fête des légumes anciens

Publié le 20 novembre 2013 par Catherine Lawnizack

Avec plus de 800 visiteurs, la fête a rencontré un grand succès. Elle a eu lieu le samedi 12 octobre 2013 à la ferme de La Genevroye, à Rocourt-Saint-Martin (02), dans le cadre des Initiatives Régionales pour l’Environnement du Conseil Régional de Picardie.

La fête a été inaugurée par Brigitte Hincelin, pour la ferme de La Genevroye et Patrick Thiery, président de Picardie Nature. Elle a reçu la visite de Jacques Krabal, député-maire de Château-Thierry et président du Pays du Sud de l’Aisne, Michèle Fuselier, conseillère générale et présidente de la Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry, Antoine Lefèvre, sénateur-maire de Laon, le directeur de Picardie Nature, ainsi que Jacques Franclet, président de Vie & Paysages.

La fête a regroupé un marché d’une quarantaine d’exposants : des producteurs bio, des stands de présentation et dégustation de légumes et fruits oubliés (Croqueurs de pommes, AMAP Les saveurs du Tardenois), des ateliers pour apprendre à les cuisiner (Jacqueline Baron de Saveurs vagabondes), des guides composteurs de l’Aisne et diverses associations. Elle fut animée tout au long de la journée par Connor (musique irlandaise).

Une forte mobilisation des bénévoles du réseau agroéco

Ce sont au total 30 bénévoles du réseau qui se sont mobilisés autour de l’organisation de la Fête des légumes anciens. Ils ont également créé la grainothèque, présentée dans une malle et la charte du réseau d’échanges de semences.
La fête fut aussi l’occasion de découvrir une partie de la collection de tomates de Philippe Rommens et quelques légumes anciens sur le stand de Picardie Nature.
Les bénévoles ont préparé des soupes et des paniers de légumes à gagner, qui ont rencontré beaucoup de succès !

La grainothèque « les semences se font la malle »

Afin d’accéder facilement aux graines de légumes anciens, le réseau agroéco a mis en place un système d’échange de graines entre les jardiniers amateurs. Pour faire vivre cette « banque de graines » il est nécessaire de multiplier les graines. Ceci est réalisé par le biais du programme d’adoption de légumes anciens, et encadré par la charte du réseau d’échanges.
Pour la fête, environ 200 sachets de graines avaient été préparés par les bénévoles afin qu’ils soient vendus à prix modique. Il n’en reste qu’une vingtaine ! L’objectif de donner envie de découvrir des variétés anciennes est atteint.

Crédit photos : Dominique Brisson (malle), Patrick Thierry, Christophe H.


Partager : http://l.picnat.fr/MTExMTAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50