Protection des hirondelles

L’hirondelle : l’oiseau du bonheur qui dérange ?

Publié le 18 septembre 2013 par BK

Les hirondelles sont des oiseaux vivants proches de l’homme depuis des décennies. Elles ont agrémenté au fil des siècles de nombreuses légendes : annonciatrices du printemps, de présages heureux, porte-bonheur, symbole de liberté, de fidélité, de courage... Que de nombreuses qualités pour ces oiseaux qui devraient réjouir les propriétaires des lieux où ils s’installent. Et pourtant...

En effet, ces oiseaux, bien que portant de belles symboliques, peuvent déranger par leurs salissures et éventuelle détérioration des bâtiments sur lesquels ils ont élu domicile. Pour continuer à cohabiter avec ces oiseaux, des solutions très simples existent.

Voici l’histoire d’Édouard de Dompierre-sur-Authie dans la Somme, qui explique la solution qu’il a trouvée pour continuer à cohabiter avec ses hirondelles :

« Au printemps 2012, un couple d’hirondelles de fenêtre avait élu domicile sous le retour d’auvent du toit de mon habitation. J’étais d’un côté très heureux de cette intrusion, mais d’un autre côté un peu mécontent puisque je n’avais pas fini de garnir le cache-moineaux en lames PVC.

J’attendis donc leur départ fin septembre pour finir mes travaux. Voulant à tout prix garder ce nid pour les années futures, à l’aide d’une fine lame de scie à métaux, je découpai avec précaution cette fragile construction mais oh combien remarquable de la part de ces petits volatiles ne pesant pas plus d’une quinzaine de grammes.
Au cours de l’hiver, avec un mortier colle je fixai ce nid, qui avait un peu souffert lors de la découpe, sur un support en bois avec adjonction d’un bac de récupération des fientes pour éviter certaines salissures sur le mur.
Dès le printemps 2013 je replaçai le tout au même endroit que le nid originel par une fixation murale vis / cheville.

Dès leur retour de migration, nous avons eu droit, mon épouse et moi-même, à un ballet de cinq hirondelles venant retrouver leur nid. Peut-être mécontentes de cette modification, elles poussaient des petits cris qui n’avaient rien de sympathique. Ce manège dura plusieurs jours et en fin de compte aucun couple d’hirondelles n’intégra le nid en ce début de saison.

En effet, grâce à l’ouverture agrandie du nid lors de sa découpe, un couple de moineaux commun vint squatter ce nid pour une couvaison. Juste avant le départ de ces petits moineaux, le couple d’hirondelles propriétaire du nid, venait chaque jour chasser leurs parents.
Lorsque le nid se fut vidé de ses occupants occasionnels, nos hirondelles vinrent nettoyer et procéder aux réparations. Ils reprirent donc possession des lieux pour une nouvelle couvée. »

Voici donc une solution pour permettre aux hirondelles de poursuivre leur nidification sans abîmer votre maison avec des systèmes de planches de fixation et récupérateurs de fientes. Si vous n’êtes pas bricoleur dans l’âme, vous pouvez trouver ces systèmes en vente sur : http://www.lpo-boutique.com

Vous pouvez également faciliter la nidification des hirondelles en leur fabriquant des nids, que vous pouvez installer dans un endroit qui vous dérange le moins. Vous anticiperez ainsi la venue de ces oiseaux pour une bonne cohabitation.
Plusieurs idées de bricolage de nids sur : http://nichoirs.net/page5-9.html
Vous trouverez également des nichoirs en vente sur :http://www.lpo-boutique.com

Vous souhaitant une cohabitation heureuse avec ces oiseaux porte-bonheur !

Pour plus d’information n’hésitez pas à contacter Picardie Nature :
protection@picardie-nature.org - 06/78/10/93/46


Partager : http://l.picnat.fr/NjMyMjAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50