Protection des hirondelles

Sécheresse : donnons un nid aux hirondelles

Publié le 20 avril 2016 par ALG

Si des hirondelles nichent, ou ont niché près de chez vous (que leur(s) nid(s) soi(en)t encore en place ou non) :

- la flaque : dans un endroit bien dégagé (tout prédateur sera donc facilement repéré), aménagez une petite flaque d’eau entourée de terre. L’important est qu’il reste toujours entre la flaque et la partie haute du creux toute une plage de boue fraîche à différents stades : du plus liquide au plus compact. Alimentez chaque jour votre flaque en eau pour éviter qu’elle ne sèche.

Hirondelle de fenêtre © Patrick Fiolet

- le bac à boue : si tout est goudronné, dans un bac assez plat (à fabriquer soi-même ou utiliser un dessous de jardinière pas trop étroit ou un couvercle de poubelle) disposez de la boue que vous aurez récoltée au bord d’une pièce d’eau, ou que vous aurez concoctée vous-même : terre+argile, et arrosez. Il faut alors tenir la boue toujours fraîche, ni trop humide, ni trop sèche. Le test : prenez une boulette que vous malaxez entre vos doigts. Elle doit être bien collante sans être trop liquide.

Vous pouvez aussi les aider en leur fournissant un nid "clefs en mains" (ou plutôt en "ailes") :
- que vous construirez vous même, pour les bricoleurs ou en famille : des plans sont disponibles :
nichoirs.net)

- ou que vous achèterez sur un site internet spécialisé, pour les bricoleurs qui n’ont pas le temps...
nichoirs-schwegler.fr_
lpo-boutique.com
Crédit photo : Patrick Fiolet


Partager : http://l.picnat.fr/ODExMjAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50