La "Surveillance estivale"

Bilan de la Surveillance Estivale 2019

Publié le 28 octobre 2019 par Sarah Monnet, Simon Thiery


Joyeux anniversaire à la Surveillance estivale, déjà 30 ans ! Cette action symbolise un moment phare du programme d’étude et de protection des phoques en baie de Somme et ce, depuis 1990. Mise en place annuellement par Picardie Nature en été, elle correspond à la période de mises bas, de reproduction et de mue des phoques veaux-marins, mais également à l’afflux touristique. Les risques de dérangement y sont donc plus nombreux.

Ainsi, pour prêter mains fortes aux bénévoles réguliers, 37 bénévoles estivaux se sont relayés cette année, du 8 juin au 24 août. Sous la coordination bénévole de Christine MARTIN et de Simon THIERY, le renfort salarié de Cléo BARON et Anaïs JOYEAUX, avec l’aide du volontaire en service civique Benoît MALLET et de la stagiaire Shannon VATAIRE, ils ont pu participer à la sensibilisation, à la protection et à l’étude de la population de phoques en baie de Somme.



Leur présence sur le terrain, durant les 179 points d’observations et les missions de protections, ont permis de sensibiliser 24 289 personnes. De plus, dans cette optique de sensibilisation du grand public, les 15 piquets d’informations, placés autour d’un reposoir afin de prévenir d’éventuels dérangements et de rappeler la distance de tranquillité de 300 mètres, ont été divisés en 3 types de piquets, l’ancien + deux nouveaux :



De plus une nouvelle taille d’autocollants a été imprimée afin d’être adaptée aux différents supports.



Les bénévoles ont également participé au dénombrement des 142 naissances de phoques veaux-marins (139 en 2018). Parmi eux, 12 ont été retrouvés échoués vivants. Actuellement, seulement 7 de ces jeunes sont toujours en centre de soins de la faune sauvage, soit de l’association CHENE, soit de la LPA de Calais.



Ces 12 jeunes ont réellement été considérés comme échoués et non posés, contrairement à d’autres cas observés en baie cette année. En effet, il peut être normal d’observer un jeune phoque seul sur la plage. Sa mère vient alors le récupérer plusieurs heures, voire plusieurs jours plus tard, sans qu’il y ait de risque. Le phoque est un animal amphibie qui peut rester longtemps hors de l’eau. C’est seulement après la prise en compte de nombreux critères (localisation et fréquentation du lieu de découverte, heure et coefficient de marée…), qu’il est jugé en détresse, ou non, par une personne formée et habilitée à intervenir sur les mammifères marins échoués.
En plus de ces naissances, les effectifs maxima et moyens ont pu être dénombrés : un pic à 575 phoques veau-marins et 223 phoque gris a été enregistré par comptage aérien le 9 juillet. Cependant, de tels effectifs sont exceptionnellement observables sur les bancs de sable. Plusieurs facteurs doivent être réunis : pleine période de reproduction, météo clémente et horaires de marrée optimaux. De façon générale, des moyennes de 306 phoques veaux-marins et 50 phoques gris ont été enregistrées sur l’été.
Un grand merci à tous les bénévoles qui ont donné de leur temps et ont participé à cette Surveillance estivale. Si vous aussi vous souhaitez aider le programme d’étude et de protection des phoques en baie de Somme, n’hésitez pas à le soutenir grâce au moteur de recherche Lilo ou en participant aux actions organisées par l’association tout au long de l’année.

Retrouvez le bilan complet de cette Surveillance Estivale des phoques en Baie de Somme 2019 :

Les actions menées par Picardie Nature dans le cadre du programme d’études et de protection des phoques en baie de Somme sont permises par le soutien des adhérents et des donateurs, grâce à l’investissement de nombreux bénévoles, et grâce à de nombreuses partenaires :


Mots clés : Phoques Partager : http://l.picnat.fr/qfc

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50