La "Surveillance estivale"

Petit journal des bénévoles - Surveillance estivale 2018

Publié le 28 juin 2018 par Isis Gosselin


Depuis 1986, Picardie Nature étudie et protège, tout au long de l’année, les deux espèces de phoques présentes en baie de Somme : le Phoque veau-marin et le Phoque gris.

Cependant, l’été correspond à deux périodes : à la période de reproduction du Phoque veau-marin, et à la période d’afflux touristiques en baie. Le risques de dérangements peuvent donc être nombreux. Or ils sont connus comme facteurs pouvant impacter physiologiquement ces mammifères marins.

La mise en place des actions de protection nécessite donc un investissement accru. C’est pourquoi, une « Surveillance estivale » est mise en place annuellement par l’association. Dans le cadre de cette action, Picardie Nature accueille des écovolontaires pour prêter main-forte aux bénévoles réguliers durant cette période.

Ils sont présents quotidiennement en baie, entre début juin et fin août, pour sensibiliser et informer le grand public sur la biologie de l’espèce et son environnement, pour réaliser un suivi de la population et pour protéger les reposoirs, zones de quiétude vitales à la biologie de l’espèce (mises bas, allaitement et mue).

Les bénévoles vont, viennent et se suivent tout au long de l’été pour mener à bien cette laborieuse mission d’étude et de protection des phoques en baie de Somme.

Ce petit journal a pour vocation de transmettre, par des témoignages divers (et aux formes inattendues ...), le ressenti des bénévoles, et partager au plus grand nombre l’ambiance de cette surveillance estivale, et les enjeux qu’elle soulève.

La première vague de volontaires s’en est allée, et a laissé derrière elle, telle une laisse de mer, quelques trésors, composés de dessins, photographies et textes ...

Première vague - Juin



Tony Goupil


« Deux belles semaines passées, de belles découvertes amicales, et aussi quelques phoques. Bercés par le son des poules au réveil, le bruit du vent et des vagues, on pouvait aussi entendre :

"Il y a des phoques en baie de Somme ?"

Les rencontres agréables aux points d’observation permettent de voir que les hommes restent encore, pour la plupart, attachés à la nature et à la beauté sauvage de la région »
Cléo Baron




Tony Goupil



Adèle de Baudouin - coordonatrice salariée de la surveillance estivale


La surveillance estivale est rendue possible grâce au concours de nombreux partenaires, que nous remercions vivement.


Mots clés : Phoques Partager : http://l.picnat.fr/nlm

Autour du même sujet

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50