Aider les chauves-souris & le Label "Refuge pour les chauves-souris"

La protection des chauves-souris par des picards : rencontre avec le 25ème Refuge pour les chauves-souris en Picardie

Publié le 16 septembre 2014 par Sophie DECLERCQ

Niché dans la campagne entre Abbeville et Doullens, les Mazures, une maison d’hôtes écoresponsable, a eu la surprise d’accueillir des hôtes particuliers. Elles n’utilisent pas les chambres mises à disposition, les chauves-souris préfèrent aller se camoufler sous le bardage en bois du bâtiment : la tranquillité et la bonne exposition au soleil ajoutées à la proximité des terrains de chasse riche en proies sont en effet les atouts essentiels pour ces mammifères volants si surprenants. L’entretien du bois avec de l’huile de lin joue aussi son rôle puisque c’est un produit naturel.


Le label Refuge pour les Chauves-souris a été mis en place à l’échelle de la France en 2012, et donc en Picardie. En 2014, 31 Refuges picards ont déjà reçu cette distinction (nous sommes la 2ème région de France).

Parmi eux, les Mazures se sont engagés fin 2013 avec Picardie Nature & la SFEPM à assurer le maintien du gîte pour les chauves-souris : il s’agit du 25ème Refuge picard.

Depuis près de 20 ans, Picardie Nature étudie les chiroptères dans la région et agit pour leur protection : dénombrement en hiver dans les sites d’hibernation, recensement nocturne sur les lieux de chasse (bois, prairie, rivière..), conseils pour des bâtiments afin de les rendre accueillant aux chauves-souris.
L’association organise également des animations de sensibilisation dans le cadre de la nuit de la chauve-souris.

Pipistrelle commune, Crédit photo : François Schwaab

Les chauves-souris sont des espèces protégées et menacées dans notre pays : aussi il est important de préserver ces animaux au mode de vie si fragile.


Le vendredi 5 septembre, à Beaumetz (80), la fin de journée était dédiée à la rencontre avec ces demoiselles de la nuit.

Les Mazures, maison d’hôtes écoresponsable, et Picardie Nature,
avec la ville de Beaumetz et la Communauté de Communes du Bernavillois ont préparé un programme riche et complet.

16h30 – 18h30 : Atelier enfants à la bibliothèque
Au coeur de mythes et légendes durant des siècles, aujourd’hui encore, elles font l’objet de nombreuses idées reçues. Non, les chauves-souris ne s’accrochent pas dans les cheveux ni ne portent malheur.
Une dizaine d’enfants a participé à l’atelier lecture : une histoire racontait même une amitié entre une souris et une chauve-souris, et une autre entre une chauve-souris et une étoile !

Crédit photo : Vincent Caplier

L’imaginaire a laissé la place ensuite à la création : chaque enfant a réalisé son mobile avec une chauve-souris et deux étoiles. C’est un fait avéré : les chauves-souris ne sont pas toutes noires, bien au contraire ! Nous avons vu naître les silhouettes bleues, oranges ou encore noires et roses.

Crédit photo : Vincent Caplier

L’après-midi s’est clôturée avec un très bon goûter.

19h30 – 20h30 : Conférence Salle Gérard de Berny
La nuit approchant, une trentaine de personnes s’est réunie à l’espace culturel. Chacune avec ses questions en tête : les chauves-souris mangent-elles l’isolation ou rongent-elles les câbles électriques ? Pullulent-elles dans nos greniers ?...

Par le biais d’une conférence richement illustrée et ponctuée d’anecdotes sur les chauves-souris picardes, le voile de mystère a été levé sur ces animaux surprenants :
- les chauves-souris volent avec leurs mains ;
- elles consomment des milliers d’insectes et d’araignées à chaque belle saison ;
- elles se déplacent à l’aide d’un radar très sophistiqué : l’écholocation ;
- certaines vivent toute l’année dans les arbres et d’autres dans les bâtiments ;
- leurs populations sont fragiles et elles ont besoin de notre œil bienveillant.

Chacun chez soi, nous avons l’occasion d’agir pour aider ces mammifères menacés : tour à tour, les trucs et astuces à appliquer ont été listés : dans mon jardin, sur mes murs, dans ma grange..

Crédit photo : Picardie Nature

À partir de 20h30 : Sortie nocturne
L’heure des chouettes ayant sonné, notre groupe s’est étoffé avec l’arrivée d’autres personnes. Il était temps de partir en balade nocturne pour tenter l’observation des chauves-souris : elles sortent chaque nuit dans nos campagnes et pourtant nous ne les voyons presque jamais.
Un premier arrêt à la Maison d’hôtes a permis de voir le bardage où logent les chauves-souris, ainsi que découvrir le gîte supplémentaire aménagé cet été.

Crédit photo : Vincent Caplier

En continuant dans les chemins creux enchâssés dans de jolies haies hautes du bocage de Beaumetz, un concert nous a été donné par les Pipistrelles communes. Plusieurs individus chassaient autour de nous : le détecteur à ultrasons crépitant nous permettait de les entendre ; elles sont cependant restées très timides et il n’a été possible de les voir qu’en fin de balade.

La boucle terminée, un café et une brioche étaient servis à la salle afin de poursuivre les échanges.

Ces activités entrent également dans le cadre de la 18ème édition de la Nuit de la Chauve-souris : rendez-vous annuel national pour découvrir les chauves-souris.

Vous souhaitez plus d’infos, c’est par ici :

- Les Refuges pour les chauves-souris en Picardie

- Les Mazures, maison d’hôtes écoresponsable

- Toutes les sorties nature et activités organisées par Picardie Nature

- La nuit de la chauve-souris

- Les Refuges pour les chauves-souris en France.


Partager : http://l.picnat.fr/MTgyMTAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50