Aider les chauves-souris & le Label "Refuge pour les chauves-souris"

Les chauves-souris apprécient les aménagements réalisés pour elles !

Publié le 20 février 2015 par Sophie DECLERCQ

Parmi la vingtaine d’espèces de chauves-souris recensées en Picardie, certaines utilisent uniquement les arbres creux & à fissures, d’autres les carrières souterraines et/ou les bâtiments toute ou partie de l’année.

Picardie Nature conseille les particuliers, collectivités et structures privées qui découvrent une ou quelques chauves-souris dans leurs bâtiments. L’association accompagne également les personnes qui souhaitent voir s’installer plus durablement des chauves-souris dans leur grange, garage ou cave.
Ces actions se traduisent par les programmes "SOS Chauves-souris" et Refuges pour les Chauves-souris". Retour d’expérience à partir de deux cas concrets.

Rendez-vous dans le Beauvaisis, avec la commune de Hermes (60)


> Lieu concerné : l’église

> Chauves-souris concernées : plusieurs Murins à moustaches utilisent le comble durant le printemps et l’été. Une maternité est suspectée.

> Petit récap’ des actions :
Eté 2012, la présence de chauves-souris est découverte par une étudiante en stage à l’association accompagnée d’un bénévole.

Septembre 2012, la municipalité s’engage avec Picardie Nature dans le label Refuge pour les chauves-souris.

Mars 2013, les aménagements conseillés par Picardie Nature ont été réalisés par les services techniques de la ville dans leur ensemble : assombrissement du comble par une bâche, installation de gîtes offrant plus d’anfractuosités.
Au cours des étés 2013 et 2014, un contrôle de la présence des chauves-souris dans l’église a été mené par des bénévoles et la salariée de l’association.
5 Murins à moustache ont été observés le 10 juillet 2014 blottis à la poutre faîtière bien au chaud sous les ardoises.

<<< >>>

Rendez-vous dans le Compiègnois, avec l’Institut Charles Quentin de Pierrefonds (60)


> Lieu concerné : plusieurs bâtiments de l’enceinte du lycée

> Chauves-souris concernées : des Pipistrelles communes et des Murins à moustaches.

> Petit récap’ des actions :
Juillet 2013, un bénévole de Picardie Nature mobilise un enseignant du lycée sur le sujet des chauves-souris. Une visite de terrain a lieu pour identifier les aménagements réalisables pour les chiroptères.
Des pipistrelles occupent déjà les espaces restreints derrière les volets : observons-les discrètement et éclipsons-nous.

Printemps 2014 : l’Institut a réalisé quasiment l’ensemble des petits travaux conseillés par Picardie Nature.

  • une petite cave : rendue plus favorable aux chauves-souris en vue de l’hiver pour leur hibernation (moins de courant d’air et hygrométrie plus forte).
  • le petit comble d’une chapelle : rendu plus favorable aux chauves-souris pour la belle saison (moins de courant d’air, plus de chaleur).

Février 2015 : un contrôle de la présence des chauves-souris en hibernation dans la cave aménagée, est réalisé par l’enseignant du lycée, un bénévole et la salariée de l’association.
Le 12 février, 2 Murins à moustaches ont été observés en hibernation profonde dans un creux de la voûte.

<<< >>>

Dans tout aménagement pour la faune sauvage, il faut faire preuve de patience pour voir ses efforts récompensés : gîtes occupés, nichoirs avec couvées, chenilles présentes....
Dans les deux cas présentés ci-dessous, l’environnement immédiat et alentour est riche : boisement, rivière, bosquet... les connections écologiques immédiates permettent aux chauves-souris de trouver les gîtes rapidement au cours de leurs déplacements nocturnes pour chasser les insectes, ce qui les incite naturellement à continuer de les fréquenter.


Partager : http://l.picnat.fr/guu

Documents

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50