Protection et cohabitation avec les Chauves-souris

Une chauve-souris est entrée chez moi

Publié le 18 avril 2018 par Sophie DECLERCQ

1. C’est un juvénile

En premier lieu, la question est de savoir s’il s’agit réellement d’un bébé chauve-souris. Si vous avez trouvé un individu rose, sans poil (ou à poils très très courts) qui est incapable de voler, c’est effectivement un bébé. Dans ce cas, il est probable que vous hébergiez sans le savoir une maternité de chauve-souris cachée dans le mur ou la toiture. Avant tout, placez l’individu dans une boite en carton fermée jusqu’à la tombée de la nuit. Ensuite, il vous faut trouver dans la pièce le petit trou par lequel il a pu tomber. Le soir venu, placez la boite ouverte près du trou, sa mère va venir le chercher (cf. paragraphe 3 : « Comment mettre l’animal en sécurité ? »).


2. C’est un adulte

Les chauves-souris ne cherchent pas à entrer volontairement dans la maison. Mais en période estivale où les fenêtres sont souvent ouvertes, il est possible que l’une d’entre elle, curieuse, s’y soit égarée. Ne paniquez pas. Contrairement à ce que racontent de nombreuses superstitions, les chauves-souris ne s’accrochent pas dans les cheveux, et ne sucent pas le sang (à l’exception de quelques espèces de vampires uniquement présentes en Amérique du Sud). Inutile de la poursuivre dans la pièce, son vol est très rapide et habile, et sa capacité de radar est très fine.

  • Si elle est entrée pendant la nuit, éteignez la lumière et laissez la fenêtre ouverte ainsi que la porte fermée, elle va repartir d’elle-même.
  • Si vous la trouvez le jour, ne la jetez pas dehors ! Désorientée, elle sera plus vulnérable face aux prédateurs comme les chats. Manipuler un animal sauvage augmente son stress. Dans cette situation anormale et ne pouvant s’enfuir en volant, la chauve-souris peut essayer de se défendre. Il faut donc prendre des précautions en la manipulant : muni de gants épais pour éviter tout risque de morsure, placez l’animal dans une boite fermée. À la nuit tombée, installez la boite ouverte dehors, en hauteur (2 m minimum du sol) et inclinez-la. Si elle en a la capacité, la chauve-souris va repartir toute seule (cf. paragraphe 3 : « Comment mettre l’animal en sécurité ? »).

3. Comment mettre l’animal en sécurité ?

Placez une éponge imbibée d’eau dans la boite pour que l’individu puisse s’hydrater et un torchon pour qu’il puisse s’y agripper. Ne lui donnez pas à manger. Fabriquez-lui une bouillotte en mettant de l’eau très chaude dans un pot (ex : pot de confiture) hermétiquement fermé et enroulé dans un linge pour que l’animal ne se brûle pas. Renouvelez l’opération à la tombée de la nuit pour réchauffer l’animal. Stimulé, l’adulte pourra reprendre son envol et le petit appeler sa mère.
La boite doit toujours se trouver dans un endroit calme, à l’abri des animaux (chiens, chats) et enfants. Vérifiez qu’il n’y a pas de trou assez grand pour que l’animal s’échappe. Sinon, fermez avec un morceau de papier et du scotch.

 4. Contactez-nous : 03 62 72 22 59 (taper 3), ou info.chiro@picardie-nature.org.

Vous avez un regroupement de chauves-souris chez vous ? Contactez-nous !
Vous projetez de réaliser des travaux ? Prévenez-nous dès que possible pour prendre en compte les chauves-souris dans votre projet.

Tout comme les chauves-souris, les salariés et les bénévoles de Picardie Nature sont en pleine période d’activité. Si la personne n’est pas joignable immédiatement, merci de laisser un message avec vos coordonnées (département, commune et téléphone) et le motif de votre appel. Vous serez systématiquement rappelé dans les meilleurs délais.

Publié par Sophie Declercq et Fanny Filippa


Partager : http://l.picnat.fr/NjcyMTAw

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50