Aider les chauves-souris & le Label "Refuge pour les chauves-souris"

Hénencourt : 1ère église de la Somme à être labellisée "Refuge pour les chauves-souris"

Publié le 4 septembre 2015 par Sophie DECLERCQ

Inauguration d’un Refuge pour les chauves-souris dans la commune d’Hénencourt.

Après l’église d’Hermes, dans l’Oise, c’est au tour de l’église d’Hénencourt, près d’Albert, dans la Somme, d’être labellisée "Refuge pour les chauves-souris".
Le conseil municipal a en effet autorisé le maire, M. Michel VANDEPITTE, a signé une convention avec la Société Française d’Etudes et de Protection des Mammifères, relayée en Picardie par l’association PICARDIE NATURE. La commune s’est engagée ainsi à préserver l’accueil des chauves-souris dans son église datant du XIXème siècle.

Les anfractuosités des murs en pierre calcaire, de la voûte et des pièces de bois constituant la charpente sont en effet des sites propices à l’accueil des chauves-souris, principalement la Pipistrelle commune et l’Oreillard gris.


Microgîte dans les mortaises où les Oreillards gris ou les Pipistrelles communes peuvent se cacher.

La Pipistrelle commune est en effet l’espèce assez courante en Picardie, celle que chacun peut voir, dans les villages, tourner autour de sa maison et qui nous débarrasse des insectes, qu’elle ingère chaque nuit en grande quantité (c’est la seule chauve-souris qui tolère dans une certaine mesure la lumière des lampadaires).

La Pipistrelle commune est d’ailleurs l’espèce qui a été observée à l’occasion de la sortie nocturne organisée samedi dernier par l’association et la mairie. Celle-ci était guidée par Sébastien Leroy, chiroptérologue bénévole à l’association Picardie Nature. Il a animé une petite conférence puis équipé d’un capteur à ultra sons permettant de rendre audibles les sons émis par les chauves-souris, Sébastien a expliqué les techniques de déplacement et de chasse de ces mammifères.

La démarche « Refuge pour les chauves-souris » a été initiée en 2006 en Bretagne. L’objectif était double : acquérir de la connaissance sur ces espèces méconnues et mobiliser des citoyens pour leur protection.

Sur 34 espèces de chauves-souris répertoriées en France, toutes protégées par la loi, la Picardie en accueille 21. L’association PICARDIE NATURE a lancé l’opération « Refuge pour les chauves-souris » en 2012. Actuellement 33 labels picards ont été décernés, essentiellement à des particuliers, à proportion égale, dans les 3 départements picards.
Une quinzaine de maisons conserve une maternité de chauves-souris dans le grenier ou la toiture, et les autres aménagent leur jardin pour que les insectes (nourriture des chauves-souris) s’y développent naturellement.
La commune d’Hénencourt est la première du département de la Somme à s’être engagée en faveur des chauves-souris.

Si cette démarche vous intéresse, vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site internet de l’association PICARDIE NATURE : www.picardie-nature.org
Plus d’informations sur les espèces animales sauvages de notre région : www.clicnat.fr

Patrick THIERY, Président de Picardie Nature
Sébastien LEROY, chiroptérologue bénévole à Picardie Nature
Sophie DECLERCQ, salariée chargée de l’opération Refuge pour les chauves-souris à Picardie Nature


Partager : http://l.picnat.fr/hvl

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50