Protection et cohabitation avec les Chauves-souris

Une chauve-souris blessée ?

Publié le 17 avril 2018

- 1. Ne paniquez pas

Contrairement à ce que racontent de nombreuses superstitions, les chauves-souris ne s’accrochent pas dans les cheveux, et ne sucent pas le sang (à l’exception de quelques espèces de vampires uniquement présentes en Amérique du Sud). Les chauves-souris européennes sont insectivores et jouent un rôle essentiel dans l’équilibre des chaînes alimentaires sur les moustiques et tout autre insecte. Un individu peut en effet consommer jusqu’à 3000 insectes par nuit.

- 2. Déterminez si l’animal est en situation anormale

Si vous trouvez une chauve-souris derrière un volet ou dans un interstice entre deux briques, elle est seulement endormie et attend le coucher du soleil pour retourner chasser. En revanche, si elle est au sol ou au pied d’un mur en plein jour, elle est probablement dans une situation anormale (blessée ou affaiblit).

- 3. Placez-la en sécurité dans une boite fermée

Manipuler un animal sauvage augmente son stress. Dans cette situation déjà anormale, ne pouvant s’enfuir en volant, la chauve-souris peut essayer de se défendre. Il faut donc prendre des précautions en la manipulant : muni de gants épais pour éviter tout risque de morsure, placez l’animal dans une boite en carton bien fermée. Vous pouvez également utiliser un balai ou une balayette tout doucement pour la glisser dedans.
Placez une éponge imbibée d’eau dans la boite pour que l’individu puisse s’hydrater et un torchon pour qu’il puisse s’y agripper. Ne lui donnez pas à manger. Fabriquez-lui une bouillotte en mettant de l’eau très chaude dans un pot (ex : pot de confiture) hermétiquement fermé et enroulé dans un linge pour que l’animal ne se brûle pas. Renouvelez l’opération à la tombée de la nuit pour réchauffer l’animal. Stimulé, l’adulte pourra reprendre son envol et le petit appeler sa mère.
La boite doit toujours se trouver dans un endroit calme, à l’abri des animaux (chiens, chats) et enfants. Vérifiez qu’il n’y a pas de trou assez grand pour que l’animal s’échappe. Sinon, fermez avec un morceau de papier et du scotch.

- 4. Libérez l’animal le soir venu, près de l’endroit où vous l’avez trouvé

À la nuit tombée, installez la boite ouverte dehors, en hauteur (2 m minimum du sol) et inclinez-la. Si elle en a la capacité, la chauve-souris va repartir toute seule.

- 5. Contactez-nous : 03 62 72 22 59 (taper 3), ou info.chiro@picardie-nature.org.
Pensez à prendre une photo, elle pourra nous aider à déterminer l’espèce en question.

Tout comme les chauves-souris, les salariés et les bénévoles de Picardie Nature sont en pleine période d’activité. Si la personne n’est pas joignable immédiatement, merci de laisser un message avec vos coordonnées (département, commune et téléphone) et le motif de votre appel. Vous serez systématiquement rappelé dans les meilleurs délais.

**Une question sur la rage des chauves-souris ? Cliquez ici

Publié par Sophie Declercq et Fanny Filippa


Partager : http://l.picnat.fr/MzU5

Les plus récents

Les plus lus

Picardie Nature

Association régionale de protection de la Nature et de l'Environnement
membre de France Nature Environnement, agréée par les ministères de l'Écologie et de l'Éducation Nationale
Picardie Nature - 1 rue Croÿ - BP 70010 - F80097 Amiens cedex 3 - Tél. 03 62 72 22 50